Auteur : Jérôme Pellistrandi

Général (2S), docteur en histoire, rédacteur en chef de la RDN.

374 résultats (208 articles - 134 Tribunes - 30 e-Recensions - 2 articles cahiers)

Tribune - 15-06-2022

Le Sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Suffren admis au service actif (T 1400) - Jérôme Pellistrandi - 3 pages

Le Sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Suffren admis au service actif (T 1400)

Le vendredi 3 juin 2022, le ministre des Armées, Sébastien Lecornu, a présidé à Brest la cérémonie d’admission au service actif (ASA) du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Suffren, tête de série de la nouvelle classe de SNA du type Barracuda. Ce rendez-vous tant attendu marque une étape décisive non seulement pour la modernisation de la Marine nationale mais aussi pour toute notre défense.

Lire la suite

Tribune - 04-06-2022

La guerre en Ukraine 100 jours après (T 1394) - Jérôme Pellistrandi - 5 pages

La guerre en Ukraine 100 jours après (T 1394)

Guerre en Ukraine : 100 jours de conflit. Le rédacteur en chef de la RDN, revient sur l'évolution de la guerre en Ukraine qui est entrée dans son centième jour. Depuis le 24 février, le visage de l'Europe a changé et la Russie connaît plusieurs échecs, tant militaires que politiques. Toutefois, aucune issue n'est, pour l'heure, envisageable, tant le conflit semble s'inscrire dans un temps de plus en plus long.

Lire la suite

N° 851 Juin 2022 - Guerres technologiques et rivalités politiques - p. 1-1

Editorial - Jérôme Pellistrandi

Trois mois d’une guerre qui semble sans fin. Une opération spéciale militaire d’un côté, une guerre totale de l’autre avec une nation unie face à l’ennemi. Une guerre dont la violence à l’heure de la technologie rappelle les heures sombres des deux guerres mondiales qui ravagèrent notamment le continent européen et dont visiblement les cicatrices ne sont pas guéries. Une guerre où la population ukrainienne est autant la cible que les combattants, malgré les dénégations de la partie russe. Une guerre où les systèmes d’armes – souvent identiques de part et d’autre, car de conception soviétique – sont utilisés avec des doctrines totalement différentes. Agilité et subsidiarité, complémentarité entre soldats professionnels, volontaires, miliciens et des citoyens solidaires d’un côté. Pesanteur hiérarchique, manque d’initiative, logistique défaillante, une opinion publique abreuvée d’une propagande s’efforçant de masquer l’ampleur des difficultés tactiques sur le terrain, de l’autre. Lire la suite

N° 850 Mai 2022 - La guerre en Ukraine et le monde d'après… - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Troisième mois de guerre entre la Russie et l’Ukraine ! Moscou n’arrive pas à gagner et Kiev n’a pas perdu mais, pour autant, ce conflit de haute intensité, où les combats rappellent ceux de la Seconde Guerre mondiale par leur violence tout en utilisant les ressources de la guerre hybride du XXIe siècle, remet en cause l’échiquier international et engage le monde dans des bouleversements durables et des fractures géopolitiques majeures. Si le 11 septembre 2001 avait ouvert un chapitre dramatique de vingt ans qui s’est refermé avec l’évacuation piteuse de Kaboul en août dernier, le 24 février ouvre une nouvelle ère, une boîte de Pandore dont nul ne peut prédire les conséquences. Certes, il ne s’agit pas d’une troisième guerre mondiale – il faut l’espérer – mais désormais d’une mondialisation de la guerre avec ses conséquences notamment économiques comme le risque de pénurie alimentaire, en particulier pour les pays dépendant du blé ukrainien et la hausse accélérée des prix des matières premières. Lire la suite

N° 850 Mai 2022 - La guerre en Ukraine et le monde d'après… - Recensions - p. 125-126

Opération Poker, au cœur de la dissuasion nucléaire française - Jérôme Pellistrandi

À l’heure où le rapport de forces et les ambitions impériales redeviennent des modes d’action, la compétition stratégique est désormais au cœur des relations internationales. Les ambitions sont ouvertement affichées et la course aux armements une réalité inéluctable. Pékin développe sa marine à une vitesse jamais connue, capable de produire en quatre ans l’équivalent de notre Marine nationale. Moscou veut reprendre l’initiative et se créer un glacis stratégique en réintégrant les États ayant quitté le joug soviétique après 1989. Plus que jamais, l’outil militaire redevient consubstantiel à la puissance géopolitique. Lire la suite

N° 849 Avril 2022 - Ukraine-Russie : rupture géopolitique - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Passée la sidération des premiers jours ayant suivi le 24 février, avec l’attaque brutale de la Russie contre l’Ukraine sur plusieurs fronts, le temps de la guerre est redevenu central en Europe. Pour la première fois depuis 1945, un État souverain en attaquait un autre, au nom d’une approche idéologique censée puiser ses sources dans l’Histoire troublée du « Vieux Continent ». Les références à la Seconde Guerre mondiale abondent désormais tant dans les discours des dirigeants des deux États en guerre que dans les analyses et les commentaires des événements. Et là encore, paradoxe de l’Histoire, il faut bien se référer aux errements de la Grande Armée de Napoléon ou de la Wehrmacht pour comprendre ce qui se passe sur le terrain, entre modes d’actions, plans de progression et réalités du terrain. Lire la suite

Cahier - 27-03-2022 - Présidentielle : enjeux de défense

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

L’élection présidentielle constitue le rendez-vous politique majeur entre les Français et les candidats à la fonction suprême. Dans le cadre institutionnel de la Ve République, le Chef de l’État est le Chef des Armées et la nature du régime présidentiel lui confère cette responsabilité majeure, d’autant plus qu’elle inclut la dissuasion nucléaire opérationnelle depuis 1964. Lire la suite

N° 848 Mars 2022 - Guerre en Ukraine - p. 1-2

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Le 24 février 2022, après des semaines de montée des tensions entre l’Ukraine et la Russie, les armes ont commencé à parler et la Russie a entamé une attaque de grande ampleur visant à envahir l’Ukraine, amener un changement de régime et obliger à revoir l’architecture de sécurité du continent européen. Les jours précédents, la diplomatie s’est efforcée de maintenir le dialogue avec Moscou pour essayer de désamorcer cette crise. Efforts malheureusement vains, mais qui étaient cependant nécessaires. Lire la suite

Cahier - 14-02-2022 - Sigem 2022 - L’officier au service de la Nation dans le monde du XXIe siècle - p. 8-10

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

La vocation militaire est une alchimie subtile pour chaque participant de ce Séminaire interarmées des grandes écoles militaires (Sigem). Chacun de vos parcours est à la fois unique mais aussi riche de cette collectivité que vous formez au service de la Nation, avec l’esprit de corps propre à toutes nos écoles militaires et dont vous pouvez être fiers. Lire la suite

Tribune - 09-02-2022

Panorama défense (hiver 2022) (T 1358) - Jérôme Pellistrandi - 7 pages

Panorama défense (hiver 2022) (T 1358)

Le traditionnel point de situation trimestriel des principales évolutions des forces armées dans le monde.

Lire la suite

N° 847 Février 2022 - Souveraineté et nouveaux acteurs internationaux - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Janvier 2020, des rumeurs commencent à circuler sur un coronavirus agressif dans une province de la Chine. Très vite, la rumeur se transforme en une pandémie brutale mettant à l’arrêt la quasi-totalité de la planète. Très vite, rien que dans notre pays, nous découvrons avec stupéfaction que nous manquons de masques dont la quasi-totalité de la production est assurée en Chine, que le paracétamol est fabriqué en Inde et que nous sommes devenus dépendants dans le cadre d’une mondialisation économique poussée à l’extrême. Très vite, les notions d’indépendance et de souveraineté sont redevenues d’actualité. N’avions-nous pas bradé celles-ci au profit d’un modèle économique d’interdépendance devenue excessive ? Et au-delà des aspects commerciaux ou financiers, un véritable débat s’est engagé. Lire la suite

N° 847 Février 2022 - Souveraineté et nouveaux acteurs internationaux - Recensions - p. 130-131

La Saga des Bonaparte - Jérôme Pellistrandi

Si tout le monde connaît Napoléon et sa légende, peu savent que la famille Bonaparte, originaire de Corse, a joué un rôle important dans l’histoire de France, mais aussi de l’Europe depuis la fin du XVIIIe siècle. Avec de grands personnages essentiels comme Louis Napoléon Bonaparte – l’empereur Napoléon III – ou encore Charlie Bonaparte, installé aux États-Unis et fondateur de l’agence qui allait devenir le FBI. Et d’autres qui eurent une influence non négligeable tant sur la vie politique française que culturelle et intellectuelle comme Marie, disciple de Sigmund Freud, le père de la psychanalyse. D’où l’originalité de cet ouvrage, écrit par Pierre Branda, directeur du patrimoine de la Fondation Napoléon et qui permet de dresser de nombreux portraits d’une famille compliquée, désirant ardemment être reconnue par le gotha européen, connaissant de nombreuses rivalités internes, mais très attachée à défendre l’héritage de Napoléon Ier, la figure emblématique et dont le génie militaire et politique est resté in égalable. La question des mariages et des alliances dynastiques a été longtemps déterminante afin de renforcer la dynastie au sein des cours européennes. Avec des réussites et des échecs, d’autant plus que les souverains européens se méfiaient de cette famille très ambitieuse, mais qui remettait en cause les principes absolutistes considérés alors comme pérennes et intangibles. Car, au-delà des apparences monarchiques, Napoléon et ses héritiers se sont inscrits dans une démarche de progrès et de droit inscrite dans l’esprit du siècle des Lumières, parachevant en quelque sorte les acquis de la Révolution française. Et ce n’est pas un hasard si plusieurs pays européens s’appuient encore sur le Code civil imposé par l’Empereur des Français, signe de sa modernité depuis l’aube du XIXe siècle. Lire la suite

N° 846 Janvier 2022 - Quelles perspectives pour les relations transatlantiques ? - Recensions - p. 126-128

La Bataille des Alpes – 1940 - Jérôme Pellistrandi

L’histoire a retenu la débâcle du printemps 1940, passant sous silence certains faits héroïques et victoires tactiques. Il faut être lucide, ces dernières ont surtout permis de sauver l’honneur avant les terribles conditions de l’armistice imposé par Hitler à Rethondes le 22 juin. La situation aurait pu être encore pire si l’Italie de Mussolini avait pu réussir son pari suite à la déclaration de guerre prononcée par le Duce le 10 juin à Rome depuis le haut d’un balcon, place de Venise, devant des Romains persuadés de leur futur succès. Lire la suite

Tribune - 07-12-2021

Il y a 80 ans – Pearl Harbor : l’entrée en guerre des États-Unis (T 1344) - Jérôme Pellistrandi - 2 pages

Il y a 80 ans – Pearl Harbor : l’entrée en guerre des États-Unis (T 1344)

Il y a 80 ans, les États-Unis entraient dans la Seconde Guerre mondiale après l'attaque de la base de Pearl Harbor par les Japonais, le 7 décembre 1941. À cette occasion, Jérôme Pellistrandi, rédacteur en chef de la RDN, revient, dans cette tribune, sur les leçons des débuts du conflit mondial apprises par les Japonais, qui leur ont permis, quelques mois plus tard, de planifier l'attaque de Pearl Harbor. Des leçons historiques et militaires, en genèse d'un événement qui a changé l'histoire des États-Unis et celle du monde.

Lire la suite

Tribune - 01-12-2021

Panorama défense (automne 2021) (T 1343) - Jérôme Pellistrandi - 10 pages

Panorama défense (automne 2021) (T 1343)

Un point de situation des principales évolutions des forces armées dans le monde où les incertitudes stratégiques obligent les États – notamment occidentaux – à réinvestir dans leur défense.

Lire la suite

N° 845 Décembre 2021 - Stratégie de défense et sécurité nationale - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Alors que 2021 va bientôt s’achever, il est déjà nécessaire de faire un premier bilan géostratégique d’une année marquée – sur fond de pandémie de la Covid-19 – de plusieurs surprises stratégiques et de la confirmation de certitudes inquiétantes. Sans être exhaustif, les événements ont été brutaux et ont obligé certains États à revoir leur position. Il suffit de penser à la débâcle de cet été en Afghanistan et le départ précipité des Occidentaux de Kaboul, laissant un pays exsangue aux mains des taliban. Bien que la France ait quitté militairement ce territoire depuis 2014, la leçon reste cruelle et la déception immense, malgré les milliards déversés pour essayer de reconstruire un pays qui n’a jamais été ni un État, ni une nation. Lire la suite

N° 845 Décembre 2021 - Stratégie de défense et sécurité nationale - Recensions - p. 127-128

Pierre Laval, un mystère français - Jérôme Pellistrandi

L’historien Renaud Meltz, professeur d’histoire contemporaine, a publié une somme magistrale sur un personnage central de la France de la IIIe République et dont l’apogée avec le régime de Vichy, a abouti au chaos, à l’indignité, l’humiliation et à la mort par fusillade pour avoir trahi la France. Lire la suite

N° 844 Novembre 2021 - L'Indo-Pacifique : un espace stratégique sous tension - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Le tsunami diplomatique provoqué par l’annonce brutale de l’alliance AUKUS formée par les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie, outre la perte du contrat pour la conception et la construction de douze sous-marins par Naval Group, a démontré que l’Indo-Pacifique était devenu le nouveau centre de gravité des affaires du Monde, sous fond de rivalité stratégique entre Pékin et Washington. Il est vrai que, vu depuis l’Europe, cette région du globe est située aux antipodes et donc loin des préoccupations des Européens, qui se sont construits depuis des siècles comme le nombril de la planète. Or, l’Indo-Pacifique de par sa croissance démographique, économique et géopolitique focalise désormais toutes les attentions. Lire la suite

N° 844 Novembre 2021 - L'Indo-Pacifique : un espace stratégique sous tension - Gouvieux 2021 - p. 89-89

Quelle défense pour quel avenir ? - Jérôme Pellistrandi

Le Centre d’étude et de prospective stratégique (CEPS) contribue depuis trente-cinq ans à réfléchir aux grands enjeux géopolitiques et stratégiques pour mieux préparer l’avenir. Animé par son délégué général, Loïc Tribot La Spière, le CEPS s’appuie sur un formidable réseau d’experts et de passionnés de la Res Publica, dépassant les courants partisans et établissant ainsi un forum exigeant mais indispensable pour décrypter les affaires du Monde. Lire la suite

N° 843 Octobre 2021 - Les leçons militaires de la guerre du Golfe - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Été 1990, dans la torpeur estivale, Saddam Hussein envahit le Koweït, le richissime État pétrolier, au mépris du droit international. Très vite, sous la houlette des États-Unis, une coalition militaire va s’installer en Arabie saoudite pour y préparer une offensive en vue de reconquérir le pays sous occupation irakienne. Après une longue campagne aérienne, l’attaque terrestre dura à peine une centaine d’heures, voyant la déroute complète d’une armée alors considérée comme la « quatrième du monde » au regard de ses moyens et de ses effectifs. Lire la suite

N° 843 Octobre 2021 - Les leçons militaires de la guerre du Golfe - Recensions - p. 189-191

Les Fondamentaux de la puissance aérienne moderne - Jérôme Pellistrandi

En 1986, l’Amiral Lacoste (1924-2020) publiait Stratégies navales du présent (Éditions J.-C. Lattès). Cet ouvrage constituait alors un véritable vade-mecum pour comprendre à quoi sert une marine de guerre et comment se construisait une stratégie maritime dans le cadre d’une politique de défense. Car, au-delà de l’image de la mer et de la plage, trop souvent nos responsables et décideurs ignoraient ce qui se passait derrière l’horizon et restaient indifférents à la dimension navale de la puissance. Lire la suite

Tribune - 16-08-2021

Billet – La chute de Kaboul : la fin d’un ordre (T 1307) - Jérôme Pellistrandi - 2 pages

Billet – La chute de Kaboul : la fin d’un ordre (T 1307)

La prise de Kaboul par les Taliban marque un tournant dans l'histoire mondiale. Dans ce Billet, le rédacteur en chef revient sur les bouleversements mondiaux induits et rappelle les grands enjeux géopolitiques qui menacent l'ordre mondial, l'Occident devant prendre conscience de cette nouvelle donne géopolitique.

Lire la suite

Tribune - 13-08-2021

Il y a 60 ans – L’édification du Mur de Berlin ou l’Europe divisée (T 1306) - Jérôme Pellistrandi - 1 pages

Il y a 60 ans – L’édification du Mur de Berlin ou l’Europe divisée (T 1306)

Le Mur de Berlin, symbole de la guerre froide et du découpage entre les mondes de l'Ouest et de l'Est, était édifié il y a 60 ans, dans la nuit du 12 au 13 août 1961. Point de vue du rédacteur en chef de la RDN sur le sens à donner à sa construction, puis à sa démolition le 9 novembre 1989 marquant la chute de la RDA puis de l'URSS, sur ses conséquences et la mise en perspective de la construction d'un tel mur avec le contexte géopolitique actuel.

Lire la suite

Tribune - 19-07-2021

Un désarmement juridique, un aveuglement doctrinal, une faute politique (T 1300) - Jérôme Pellistrandi - 2 pages

Un désarmement juridique, un aveuglement doctrinal, une faute politique (T 1300)

L'arrêt du 15 juillet 2021 de la Cour de justice de l'Union européenne, relatif au temps de travail remet en cause la spécificité du statut des militaires et pourrait se révéler très pénalisant pour les armées françaises, seules en Europe à être réellement engagées en opération.

Lire la suite

N° 842 Été 2021 - Renseigner au XXIe siècle : hier ne meurt jamais ? - Recensions - p. 145-146

KGB-DGSE – 2 espions face à face - Jérôme Pellistrandi

Loin de la sophistication du Bureau des Légendes, cet ouvrage, basé sur un échange très riche entre deux anciens agents, l’un russe et l’autre français, nous replonge au temps de la guerre froide puis des quelques années qui suivirent l’effondrement du bloc soviétique. D’où une certaine nostalgie d’une époque révolue. En effet, malgré le titre accrocheur, il s’agit davantage d’évoquer la période où les blocs s’opposaient que les enjeux d’aujourd’hui où, si le renseignement d’origine humaine reste essentiel, l’exploitation des données acquises par des moyens techniques et triées par l’intelligence artificielle a pris une part croissante. Lire la suite

374 résultats