Auteur : Antoine Pinoteau

Colonel, chef du bureau Cohérence-Plans-Synthèse de la Direction du renseignement militaire (DRM).

2 résultats (2 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 article cahier)

N° 842 Été 2021 - Renseigner au XXIe siècle : hier ne meurt jamais ? - Mémoire stratégique - p. 135-139

La Direction du renseignement militaire (DRM) a vingt ans (décembre 2012) - Antoine Pinoteau

Partant d’un constat négatif effectué en 1991 à l’issue de la guerre du Golfe, il a été décidé de créer, à partir des organismes existant dans les armées, un service interarmées de renseignement d’intérêt militaire. L’outil s’est révélé indispensable pour l’aide à la décision des hautes autorités politiques et militaires, l’anticipation des crises et la conduite des opérations. La Direction du renseignement militaire (DRM) s’est appuyée sur l’excellence de la technologie nationale, notamment en imagerie spatiale et en capacité de renseignement électromagnétique, ainsi que sur la qualité des acteurs contribuant à la production du renseignement d’intérêt militaire. Lire la suite

N° 755 Décembre 2012 - Du renseignement - p. 13-17

La DRM a vingt ans - Antoine Pinoteau

Entre veille stratégique et appui aux opérations, la Direction du renseignement militaire, qui a vingt ans d’existence, a la charge du renseignement d’intérêt militaire. L’un des trois services de renseignement rele-vant du ministère de la Défense, elle s’adapte en permanence, notamment au plan technique, aux évolutions de menaces qui ne cessent de se diversifier.  Lire les premières lignes

2 résultats