Auteur : Michel Goya

Issu du corps des sous-officiers, officier des troupes de Marine et docteur en histoire contemporaine. A enseigné l’innovation militaire et l’art opérationnel. Auteur de plusieurs ouvrages sur les conflits contemporains. Son blog, « La voie de l’épée », est consacré aux questions stratégiques (https://lavoiedelepee.blogspot.com).

5 résultats (5 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 article cahier)

N° 840 Mai 2021 - Revenir du combat, revenir du terrain sensible - Revenir du combat, revenir du terrain sensible - p. 11-15

Ce que la guerre fait au combattant - Michel Goya

La guerre transforme le combattant et ceux qui y sont confrontés plus ou moins directement. L’impact psychologique est loin d’être négligeable et s’inscrit dans la durée avec des réactions individuelles contrastées. Aujourd’hui encore, les combats de nos soldats peuvent provoquer des troubles comme l’ennui après… Lire les premières lignes

N° 773 Octobre 2014 - Le combat terrestre (leçons d’un centenaire) - p. 15-20

Les Poilus et l’anti-fragilité - Michel Goya

Malgré une infériorité patente en 1914, l’armée française a su très vite s’adapter à une guerre d’un nouveau genre, en trouvant les ressources doctrinales, scientifiques, techniques et humaines pour faire face à l’ennemi. Et de fait, l’innovation et la modernité ont été un leitmotiv pour répondre aux besoins opérationnels des Poilus. Lire les premières lignes

N° 770 Mai 2014 - Contrepoint - p. 81-85

COIN de France - Michel Goya

L’analyse que fait l'auteur des combats réguliers contre des forces irrégulières dans lesquels sont désormais engagées les armées françaises le conduit à redéfinir la guerre comme un affrontement normal en contre-insurrection entre forces expéditionnaires et milices dures et fluides. Lire les premières lignes

N° 740 Mai 2011 - La question afghane - p. 63-67

Quand l’union fait la faiblesse - Camille Sicourmat, Michel Goya

Si la mise en oeuvre d’une large coalition est censée concilier légitimité de l’emploi de la force et efficacité de celle-ci, le conflit afghan pourrait révéler bien des failles de cette configuration en apparence vertueuse. Lourdeurs opérationnelles inhérentes à l’effet d’échelle, tentations à s’engager a minima aux côtés d’un acteur prépondérant sont autant d’entraves à l’efficacité générale sur le terrain.

N° 730 Mai 2010 - p. 43-48

De l'influence stratégique des particules élémentaires - Benoist Bihan, Michel Goya

C’est l’expérience irakienne de l’évolution progressive et radicale du comportement des forces régulières américaines qui sert de fil directeur à cette réflexion sur le retournement de la situation tactique qui a permis de faire basculer des alliances locales et de conclure avec succès des combats au milieu des populations.

5 résultats