Auteur : Berteil

Colonel, Chef d'état-major de la Division de Casablanca.

4 résultats (4 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 101 Mars 1953 - p. 269-287

La masse - Berteil

Trop fort n’a jamais manqué. Lord Fischer
La victoire va aux gros bataillons. Napoléon

  Lire la suite

N° 097 Novembre 1952 - p. 395-413

La vitesse, facteur de la victoire - Berteil

« Activité, Activité, Vitesse ! » (Napoléon). Lire la suite

N° 090 Mars 1952 - p. 262-275

Réflexions sur la surprise - Berteil

N° 076 Décembre 1950 - p. 531-542

Pour ne pas préparer la dernière guerre - Berteil

C’est, en France, un lieu commun de répéter que notre armée est toujours en retard d’une guerre et que chefs et états-majors ne savent jamais que préparer la dernière. Cette accusation n’est pas le privilège de notre pays ; on en a chargé l’armée prussienne d’Iéna, l’armée autrichienne de Sadowa, l’armée russe de 1941. C’est le slogan classique sur l’armée qui éprouve des échecs initiaux. On peut, toutefois, remarquer que, hormis le cas de folie collective, comme celui de la Prusse de 1806, l’armée ainsi accusée a toujours été celle du pays attaqué. Son manque de préparation, prise essentielle à l’agresseur, est, en quelque sorte, un brevet d’innocence pour le pays surpris. Mais cette assez vaine satisfaction morale coûte toujours trop cher. Avant la guerre de 1939, des écrivains militaires avaient attiré l’attention sur la forme particulièrement redoutable d’agression que constituait la « guerre à échéance ». On n’avait trouvé comme palliatif à cette menace que des procédés dits classiques : fortification des frontières, constitution de stocks de sécurité, maintien de troupes importantes de couverture, mobilisation générale et concentrations accélérées. Toutes mesures possibles à cette époque dans un pays riche n’ayant à se prémunir que contre une attaque de surface, à base de surprise stratégique ou tactique ; elles devaient se montrer manifestement insuffisantes devant la menace en 1940, et le seraient encore plus dans l’avenir, devant la menace d’une agression dans les trois dimensions, accompagnée de surprise stratégique, tactique et technique. Lire la suite

4 résultats

Janvier 2023
n° 856

Pour une stratégie d'influence

 

Actualités

26-01-2023
21-01-2023
19-01-2023
15-01-2023
02-02-2023

Le jeudi 2 février 2023, le Centre de doctrine et d’enseignement du commandement (CDEC) organisera son colloque annuel de pensée militaire de l’armée de Terre à l’École militaire (Paris), en amphithéâtre Foch, à partir de 14 h.

Les conflits récents en Ukraine, au Haut-Karabagh ou au Moyen-Orient, ainsi que les tensions en Asie, sont révélateurs des enjeux majeurs de la guerre de haute intensité. S’ils permettent de réfléchir aux guerres d’aujourd’hui, ils sont aussi une source de réflexion pour les guerres de demain.

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...