Auteur : André Achard-James

Colonel

11 résultats (11 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension)

N° 163 Novembre 1958 - p. 1737-1747

Le Commandement et les probabilités - André Achard-James

N° 152 Novembre 1957 - p. 1684-1691

Possibilités et volonté - André Achard-James

N° 083 Juillet 1951 - p. 17-26

Défense de la discipline formelle - André Achard-James

N° 079 Mars 1951 - p. 280-291

Défense de l'Europe - André Achard-James

N° 041 Octobre 1947 - p. 435-443

Réflexions sur la défensive - André Achard-James

N° 040 Septembre 1947 - p. 291-305

Qu'est-ce que la guerre ? - André Achard-James

Il y a peu de phénomènes sociaux qui soient aussi répandus que la guerre. Alors que tant d’institutions ne sont comprises ou pratiquées que par certains peuples, il n’y en a pas qui ne connaissent la guerre. Les enfants la vivent d’instinct et l’imitent ou la recréent dans leurs jeux. Elle paraît tellement évidente à tous, des plus civilisés aux plus frustes, tellement mêlée à la vie des peuples et des individus, liée à leurs préoccupations, évoquée à chaque instant par leurs légendes et leur histoire, que l’on ne songe guère à la définir. Ce soin paraît superflu : ainsi Proud’hon écrit, au début de son ouvrage (1), qu’aucun lecteur n’a besoin qu’on lui dise ce qu’est physiquement ou empiriquement la guerre. « Tous, dit-il, en possèdent une idée quelconque : les uns pour en avoir été témoins, d’autres pour en avoir eu maintes relations, bon nombre pour l’avoir faite. » Lire la suite

N° 033 Février 1947 - p. 213-226

Une explication de la bataille de Stalingrad - André Achard-James

Les communications ont toujours eu, dans le domaine stratégique, une importance primordiale. Au cours du XIXe siècle, elles ont connu un développement particulier dans la guerre terrestre. Aux mauvaises routes sur lesquelles se traînaient lentement, à travers l’Europe, les convois de l’Empereur et dont il avait obtenu cependant un rendement remarquable, se sont peu à peu substituées les voies ferrées en un réseau si dense que, dès la fin du siècle, il constituait, en Europe occidentale au moins, l’assise de toute manœuvre stratégique. Le camion a sans doute fait son apparition au cours de la première guerre mondiale, mais il était resté cependant après celle-ci un simple appoint. Lire la suite

11 résultats