Auteur : Robert Harcourt (d')

(1881-1965) Essayiste catholique français. Docteur ès lettres. Étudiant à l’Institut catholique de Paris, il passe trois licences (Lettres classiques, histoire et allemand), avant de soutenir une thèse en Sorbonne. Blessé et fait prisonnier durant la Grande Guerre, il reprend à l’issue son militantisme à l’Action française, avec laquelle il rompt lors de sa condamnation par Rome en 1926. Il enseigne à l’Institut catholique, où il dénonce le nazisme. Durant l’Occupation, il rejoint la Résistance, avec son fils, qui sera déporté. Il est élu à l’Académie française en 1946. Il collabore à la presse démocrate-chrétienne et à l’hebdomadaire Carrefour. En 1960, dans le contexte de la Guerre d’Algérie, il cosigne le « Manifeste des Intellectuels pour le refus de l’abandon ».

6 résultats (6 articles - 0 Tribune - 0 e-Recension - 0 article cahier)

N° 199 Février 1962 - p. 197-210

L’Allemagne devant les Soviets - Robert Harcourt (d')

N° 194 Août/Sept 1961 - p. 1341-1349

Regards sur un procès - Robert Harcourt (d')

N° 185 Novembre 1960 - p. 1751-1762

Le réarmement allemand - Robert Harcourt (d')

N° 179 Avril 1960 - p. 580-590

Néonazisme - Robert Harcourt (d')

N° 060 Juin 1949 - p. 687-698

Des armes à l'Allemagne ? (II) - Robert Harcourt (d')

N° 059 Mai 1949 - p. 563-572

Des armes à l'Allemagne ? (I) - Robert Harcourt (d')

6 résultats