Résultats de votre recherche sur 'Jérôme Pellistrandi'

344 résultats

N° 840 Mai 2021 - Revenir du combat, revenir du terrain sensible - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Nos sociétés occidentales ont oublié ce que le mot « guerre » signifiait, avec ses cortèges de morts, de blessés, de veuves, d’orphelins, d’anciens combattants et de douleurs. D’une certaine façon, tant mieux, car cela signifie que nous vivons dans un monde relativement pacifié ; du moins le croit-on ! Or, et c’est le cas de la France, la réalité militaire est notre engagement important en opération, que ce soit au Sahel, en mer, dans les airs, voire sur le territoire national. Nos soldats, hommes et femmes, sont régulièrement envoyés dans des théâtres où ils côtoient la mort, la souffrance, la peur et le doute. Depuis environ un demi-siècle, avec les premières Opex, une nouvelle génération connaît la guerre, même si celle-ci n’est pas forcément de haute intensité. Revenir d’opération n’est pas anodin, retrouver son environnement habituel, partager avec les siens… Autant d’actes et de gestes qui ne sont pas toujours aussi faciles et qui méritent donc d’être étudiés et analysés pour pouvoir encore mieux répondre aux attentes de ceux et celles qui sont concernés. Lire la suite

N° 839 Avril 2021 - Les hommes et les femmes de la défense - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Préparer la défense de demain, c’est réfléchir aux conflits du futur, concevoir les équipements avec des programmes pouvant atteindre le demi-siècle, mais surtout recruter, former et préparer les soldats qui, demain, assureront la défense des intérêts de la France. Un quart de siècle après le choix de la professionnalisation, les défis relatifs aux ressources humaines sont plus nombreux que jamais, car l’environnement géostratégique est en pleine mutation avec le retour de la haute intensité, des États-puissance et du rapport de force ; la société française a évolué avec de nouvelles aspirations et la technicité des armées a rendu obsolète le principe des gros bataillons. Quels soldats, marins, aviateurs et gendarmes pour demain ? Lire la suite

Tribune - 30-03-2021

Équipements militaires, chronique d’un trimestre (hiver 2021) (T 1258) - Jérôme Pellistrandi - 9 pages

Équipements militaires, chronique d’un trimestre (hiver 2021) (T 1258)

Un point de situation des principales évolutions des forces armées dans le monde où les incertitudes stratégiques obligent les États – notamment occidentaux – à réinvestir dans leur défense.

Lire la suite

Tribune - 22-03-2021

Billet - Soutenir Antoine Bondaz et nos chercheurs en sinologie (T 1256) - Jérôme Pellistrandi - 1 pages

Billet - Soutenir Antoine Bondaz et nos chercheurs en sinologie (T 1256)

Dans ce billet, le Général Jérôme Pellistrandi, rédacteur  en chef de la Revue Défense Nationale apporte son soutien à Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS).

Lire la suite

N° 838 Mars 2021 - Sommes-nous entrés dans l'ère post-occidentale ? - Recensions - p. 131-132

Paul Morand - Jérôme Pellistrandi

Si Paul Morand n’a jamais écrit dans la RDN, son nom apparaît dans plusieurs textes publiés dans la revue au cours des décennies précédentes. Son influence dans la vie littéraire, intellectuelle et mondaine française en a fait un personnage essentiel de la République des lettres que l’on qualifierait aujourd’hui de véritable « influenceur ». Lire la suite

N° 837 Février 2021 - Réflexions sur le commandement - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

S’il y a bien une question qui taraude le chef militaire, c’est bien celle de savoir s’il sait commander, s’il est capable d’affronter l’épreuve du combat en accomplissant la mission reçue et en ramenant ses subordonnés à bon port. Réfléchir sur l’art du commandement pourrait sembler être un poncif tant de lignes – fort pertinentes d’ailleurs – ont été écrites dessus à commencer par l’Iliade. Car commander, c’est assurer la survie du groupe et cela depuis la nuit des temps. Lire la suite

N° 836 Janvier 2021 - Armement et économie de défense - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Étrange année que 2020 ! Elle aura été marquée à la fois par son imprévisibilité incarnée par la pandémie de la Covid-19 et par la confirmation des fractures du monde avec l’accroissement des tensions et des rivalités géopolitiques. La liste des inquiétudes est hélas trop longue entre crises sanitaires, économiques, sociales et stratégiques où certains États ont délibérément jeté de l’huile sur le feu, comme la Turquie en Méditerranée orientale ou la Chine réécrivant l’histoire du coronavirus pour se disculper. Le repli sur soi et la tentation nationaliste renforcée par des surenchères populistes ont émaillé cette année passée comme la minimisation de la maladie par le Brésil ou par la campagne électorale aux États-Unis où le Président sortant est allé de protestations en dénégations. Lire la suite

N° 835 Décembre 2020 - Les opérations dans l’espace : un enjeu pour la défense - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Il y a tout juste 55 ans, le 26 novembre 1965, la fusée Diamant A mettait en orbite le premier satellite français, Asterix. Ce succès voulu par le général de Gaulle et conduit par le Cnes, créé en 1961, permettait à la France de devenir la troisième puissance spatiale. Que de chemin parcouru depuis les sixties pour notre politique spatiale portée initialement pour redonner à notre pays cette souveraineté qui lui avait tant manqué il y a 80 ans. Et cet automne, marqué encore par la pandémie et ses affres, est aussi le 50e anniversaire de la disparition de l’Homme du 18 juin. D’où la republication du texte écrit à cette occasion pour la RDN par un de ses fidèles, Michel Debré, et dont les mots résonnent encore dans notre actualité stratégique et font encore sens. Lire la suite

Tribune - 17-11-2020

Après l’échec du tir de la fusée Vega VV17 (T 1217) - Jérôme Pellistrandi - 2 pages

Après l’échec du tir de la fusée Vega VV17 (T 1217)

L’échec cette nuit du tir du lanceur européen Vega souligne le recul de l’Europe spatiale, désormais en panne de projets fédérateurs, tandis que les États-Unis accumulent les succès tout en sachant les valoriser sur le plan médiatique.

Lire la suite

Tribune - 09-11-2020

Il y a 50 ans - Le lundi 9 novembre 1970 : disparition du général de Gaulle (T 1213) - Jérôme Pellistrandi - 5 pages

Il y a 50 ans - Le lundi 9 novembre 1970 : disparition du général de Gaulle (T 1213)

Le lundi 9 novembre 1970, vers 18 heures dans sa résidence de La Boisserie, à Colombey-les-Deux-Églises, le général de Gaulle décédait brusquement dans sa quatre-vingtième année.

Lire la suite

Tribune - 06-11-2020

Équipements militaires, chronique d’un trimestre (automne 2020) (T 1212) - Jérôme Pellistrandi - 7 pages

Équipements militaires, chronique d’un trimestre (automne 2020) (T 1212)

Un point de situation des principales évolutions des forces armées dans le monde où les incertitudes stratégiques obligent les États – notamment occidentaux – à réinvestir dans leur défense.

Lire la suite

Recension - 05-10-2020

Dominique Missika, Un Amour de Kessel - Éditions du Seuil, 2020 ; 192 pages. - Jérôme Pellistrandi

Dominique Missika, Un Amour de Kessel
- Éditions du Seuil, 2020 ; 192 pages.

Joseph Kessel appartient à une espèce rare, les écrivains dont la vie elle-même est un roman. Comme son contemporain américain Ernest Hemingway (1899-1961), il aurait pu être son propre personnage dans un film de l’Hollywood des années 1950. Viril, impulsif, courageux, buveur, séducteur invétéré, mais surtout l’archétype des héros n’ayant peur de rien. Tel un Indiana Jones, son parcours est celui de l’Europe déchirée, depuis l’attentat de Sarajevo du 28 juin 1914 jusqu’à la guerre froide. Lire la suite

N° 833 Octobre 2020 - Covid-19 : résilience et rebond - Recensions - p. 126-128

La Dissuasion nucléaire française en action. Le dictionnaire d’un récit national - Jérôme Pellistrandi

Philippe Wodka-Gallien poursuit avec ce dictionnaire son travail d’investigation et de recherche sur la dissuasion nucléaire et son histoire. Cet ouvrage est cette fois-ci consacré à la bombe française grâce à trois approches principales : le passé, autour de la construction progressive du projet national dont les racines puisent au désastre de mai-juin 1940 ; le présent avec les outils actuels garantissant notre sécurité selon le principe d’une juste suffisance et permettant à la France d’être un acteur crédible et donc respecté sur la scène internationale ; enfin, l’avenir, avec les projets en cours visant à préserver nos capacités et donc à protéger notre souveraineté en sauvegardant nos intérêts vitaux. Lire la suite

Recension - 30-09-2020

Christophe Soullez, Les Services secrets, histoire, méthodes et organisation du renseignement - Éditions Eyrolles, 2020 ; 192 pages. - Jérôme Pellistrandi

Christophe Soullez, Les Services secrets, histoire, méthodes et organisation du renseignement
- Éditions Eyrolles, 2020 ; 192 pages.

Cette deuxième édition complétée de ce manuel est particulièrement pertinente et intéressante pour tous ceux qui veulent comprendre la finalité et le fonctionnement des services dits « secrets ». L’auteur, très impliqué dans les actions de formation au sein de l’INHESJ et de l’EOGN notamment, propose ainsi un panorama clair et précis de l’existant en France, en le plaçant dans une perspective historique, d’où l’inclusion de ce livre dans la collection Histoire. Lire la suite

Recension - 31-08-2020

Jean Lopez, Les Cent derniers jours d’Hitler - Tempus Perrin, 2017 ; 250 pages. - Jérôme Pellistrandi

Jean Lopez, Les Cent derniers jours d’Hitler
- Tempus Perrin, 2017 ; 250 pages.

Jean Lopez, directeur de la rédaction de la revue Guerres & Histoire poursuit son travail d’écriture sur la Seconde Guerre mondiale avec ce nouvel ouvrage consacré aux cent derniers jours du Führer et de l’apocalypse de cette période où l’Allemagne vaincue s’effondre. En 2002, Joachim Fest (1926-2006) avait écrit Les Derniers jours de Hitler qui a inspiré le film La Chute réalisé par Olivier Hirschbiegel en 2004, où l’acteur Bruno Ganz incarne Hitler avec un réalisme confondant. Lire la suite

Recension - 26-08-2020

Georges-Henri Soutou, La Guerre froide de la France 1941-1990 - Tallandier, 2018 ; 588 pages. - Jérôme Pellistrandi

Georges-Henri Soutou, La Guerre froide de la France 1941-1990
- Tallandier, 2018 ; 588 pages.

Alors que l’on reparle d’une nouvelle guerre froide avec la crise du multilatéralisme et le retour du rapport de force – accentué par la pandémie de la Covid-19 – il est nécessaire de revenir vers ce qu’a été la guerre froide succédant à la Seconde Guerre mondiale. D’où l’intérêt majeur de cette étude exceptionnelle par son intérêt et portant sur la France durant ce demi-siècle de confrontation. De plus, son auteur, outre ses très grandes qualités d’historien, a bénéficié de deux atouts majeurs : l’accès aux sources via les archives du Quai d’Orsay et le fait que son père, Jean-Marie Soutou (1912-2003) a été un des acteurs de la diplomatie française comme ambassadeur puis comme secrétaire général du Quai, d’où une connaissance intime du sujet, produisant un ouvrage magistral et indispensable pour comprendre le rôle de la France au cours d’un conflit qui faillit dégénérer à plusieurs reprises. Lire la suite

N° 833 Octobre 2020 - Covid-19 : résilience et rebond - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

En cette rentrée 2020, jamais l’insouciance estivale si habituelle aux vacances d’été n’aura été aussi assombrie par la crise consécutive à la pandémie de la Covid-19 et à la fracturation géopolitique de notre monde. D’une part, et avant même les affres de la maladie, le retour à un âge de fer et de feu marqué par les rapports de force, la politique du fait accompli et la critique systématique des enceintes internationales – même si elles ont plein de défauts – sont devenus les nouvelles normes. D’autre part, la rivalité États-Unis versus Chine, à quelques mois d’une élection présidentielle décisive, la remise en cause par Pékin de la légitimité des principes démocratiques tels que pratiqués en Europe notamment, le pan-ottomanisme assumé vulgairement par la Turquie… Autant de sources de crises potentielles majeures, alors même que le coronavirus a démontré l’extrême fragilité de notre modèle de développement économique ayant effacé depuis longtemps la notion de souveraineté au profit du bénéfice financier immédiat. Lire la suite

Recension - 18-06-2020

Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, La Nuit de Notre-Dame par ceux qui l’ont sauvée - Grasset, 2019 ; 234 pages. - Jérôme Pellistrandi

Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, La Nuit de Notre-Dame par ceux qui l’ont sauvée
- Grasset, 2019 ; 234 pages.

L’incendie le 16 avril 2019, par une belle fin d’après-midi de printemps, de la cathédrale Notre-Dame a constitué un événement majeur dont les échos ont traversé l’opinion publique mondiale tant le symbole était fort. Mais face à ce drame dantesque qui a failli emporter un des édifices les plus emblématiques et visités au monde, l’engagement massif de la BSPP a été vécu comme une bataille historique contre le feu et qui a permis de sauver la plus célèbre cathédrale du monde. Lire la suite

Tribune - 05-06-2020

Le spatial russe en proie à des difficultés ? (T 1176) - Jérôme Pellistrandi - 4 pages

Le spatial russe en proie à des difficultés ? (T 1176)

La réussite de la mission Demo-2, ayant permis à deux astronautes américains de rejoindre la station spatiale internationale (ISS), met fin au monopole qu’avait la Russie depuis 2011. Certes, celle-ci reste une grande puissance spatiale, mais en l’absence de grands projets et des budgets nécessaires, elle risque de voir son rôle se marginaliser et doit s’appuyer sur la coopération internationale afin de poursuivre une aventure amorcée en 1957.

Lire la suite

N° 831 Juin 2020 - La puissance américaine : assise et évolutions stratégiques - p. 1-1

Éditorial - Jérôme Pellistrandi

Curieux Printemps ! Printemps de pandémie, de crise économique, de tensions géopolitiques accrues par un coronavirus venu a priori de Chine, printemps de commémorations ratées à cause de ce virus ravageur. Chaque soir, les chiffres des malades et des décès rythment la vie de la plupart des États, repliés sur eux-mêmes, avec des populations confinées et stressées à juste titre par leur propre avenir, voire leur survie. Or, et plus que jamais, la Covid-19 a accéléré la fracture du monde et révélé une « tectonique des plaques géostratégiques » montrant les vulnérabilités de certaines régions du monde et en particulier de l’Europe, à la fois dépendante de la Chine y compris sur le plan sanitaire et trop liée aux États-Unis pour sa sécurité. Lire la suite

Recension - 28-05-2020

Michel Faure,  Augusto Pinochet - Perrin, 2020 ; 384 pages. - Jérôme Pellistrandi

Michel Faure,  Augusto Pinochet
- Perrin, 2020 ; 384 pages.

Augusto Pinochet (1915-2006) appartient à la longue lignée des dictateurs sud-américains qui ont longtemps sévi en arrivant et en se maintenant au pouvoir par la violence. Et hélas, ce ne sont ni les généraux Alcazar et Tapioca, chez Tintin, qui peuvent révéler la réalité de ces régimes construits sur l’anticommunisme et le pouvoir personnel. D’où l’intérêt de cette biographie sur Pinochet et qui permet de mieux comprendre à la fois le parcours de cet officier et l’histoire du Chili au cours de la deuxième moitié du XXe siècle. Lire la suite

Tribune - 19-05-2020

Un marin « libre » disparaît : le VAE Émile Jean Chaline (T 1175) - Jérôme Pellistrandi - 2 pages

Un marin « libre » disparaît : le VAE Émile Jean Chaline (T 1175)

À l’heure où la France essaye de commémorer un printemps de chaos, celui de 1940, une grande figure des Forces navales françaises libres (FNFL) vient de disparaître. Un jeune acteur d’une tragédie devenu par la suite l’un des derniers témoins d’une période appartenant désormais à l’histoire.

Lire la suite

Recension - 13-05-2020

Mook 1944, Bataille des Ardennes – L’échec aux Panzers - Éditions Weyrich, n° 3, 2019 ; 188 pages. - Jérôme Pellistrandi

Mook 1944, Bataille des Ardennes – L’échec aux Panzers
- Éditions Weyrich, n° 3, 2019 ; 188 pages.

La maison d’éditions Weyrich nous propose un nouveau Mook très bien documenté sur la bataille des Ardennes en mettant l’accent sur l’emploi des blindés au cours de cette offensive majeure de l’hiver 1944-1945, mais trop souvent négligée dans l’historiographie française. En effet, après la bataille de Normandie et la libération de Paris, la mémoire nationale a plutôt conservé les combats dans les Vosges et en Alsace, car les troupes françaises y sont en première ligne alors que la bataille des Ardennes concerne essentiellement les forces américaines avec l’appoint de quelques bataillons belges sur les lignes arrière et se situe du côté des Ardennes belges. D’où l’intérêt de cet ouvrage richement illustré avec des articles apportant des éclairages très opportuns, voire novateurs sur cet épisode décisif qui vit le Reich nazi emporter ses derniers succès tactiques mais échouer sur le plan stratégique. Lire la suite

Tribune - 05-05-2020

Avec 2 nouveaux SNLE, la Chine accroît ses capacités nucléaires (T 1170) - Jérôme Pellistrandi - 2 pages

Avec 2 nouveaux SNLE, la Chine accroît ses capacités nucléaires (T 1170)

À l’occasion d’une parade navale récente, la Chine a présenté deux nouveaux Sous-marin nucléaire lance-missiles (SNLE) démontrant ainsi la montée en puissance de la composante sous-marine de ses forces nucléaires. Une troisième génération de SNLE devrait entrer au service à partir de 2025.

Lire la suite

344 résultats