Auteur : Eugène Berg

Ancien ambassadeur, enseignant au Centre d’études diplomatiques et stratégiques (CEDS). Dernier ouvrage : À la recherche de l’ordre mondial. D’où venons-nous ? (Éditions Apopsix, 2018, 468 pages).

420 résultats (226 articles - 88 Tribunes - 106 e-Recensions - 0 article cahier)

Recension - 28-04-2021

Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, Les Maréchaux de Staline - Perrin, 2021 ; 544 pages. - Eugène Berg

Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri, Les Maréchaux de Staline
- Perrin, 2021 ; 544 pages.

Pour les Occidentaux, les maréchaux soviétiques se réduisent bien souvent à ce qu’ils voyaient lors des grands défilés militaires sur la place Rouge : le 9 mai, célébration de la Victoire et le 7 novembre, celle de la Grande révolution d’octobre : des vieillards en manteau gris, affublés d’une casquette démesurée, soufflée par le vent, exhibant sur leur poitrine des rangées innombrables de médailles. Gueorgui Joukov, le plus célèbre de cette riche pléiade était ainsi affublé de cinquante-six décorations, qui pesaient plus de cinq kilos. Pour comprendre que ceci n’était pas pure opérette, énumérons les six premières : pour la défense de Leningrad ;  pour la défense de Moscou, dont il fut le sauveur en octobre 1941 ; pour la défense de Stalingrad, dont il fut le vainqueur le 2 février 1943 » ; pour la prise de Varsovie octobre 1944 ; pour la prise de Berlin fin avril 1945 ; pour la victoire sur l’Allemagne dans la Grande Guerre patriotique… Lire la suite

Tribune - 22-04-2021

Parmi les livres - Mondes en guerre T. IV : Guerres sans frontières. 1945 à nos jours (T 1269) - Eugène Berg - 8 pages

Parmi les livres - Mondes en guerre T. IV : Guerres sans frontières. 1945 à nos jours (T 1269)

À propos du quatrième et dernier tome de cette remarquable série consacrée aux mondes en guerre, ouvrage sous la direction de l'ancien Secrétaire général de la défense nationale et de la Sécurité nationale (SGDSN) Louis Gautier.

Lire la suite

Tribune - 09-04-2021

Parmi les livres – La bombe atomique, de Hiroshima à Trump (T 1263) - Eugène Berg - 5 pages

Parmi les livres – La bombe atomique, de Hiroshima à Trump (T 1263)

L’arme nucléaire est le résultat de la confrontation entre sciences et stratégie avec pour sa création l’urgence de la situation poussant les États-Unis à construire le programme Manhattan. Cette dimension historique reste importante pour comprendre le développement de la Bombe, symbole du risque suprême, mais aussi de la capacité à dissuader et donc à empêcher la guerre. Arme non tirée à l’exception des deux frappes sur le Japon à l’été 1945, mais arme de fait employée dans la gestion de crises comme Suez, Cuba ou encore la guerre du Kippour. D’où l’intérêt de cet ouvrage apportant des éclairages essentiels pour comprendre les enjeux aujourd’hui autour de la Bombe.

Lire la suite

Recension - 09-03-2021

Andreï Kozovoï, Brejnev - L’antihéros - Perrin, 2021 ; 400 pages. - Eugène Berg

Andreï Kozovoï, Brejnev - L’antihéros
- Perrin, 2021 ; 400 pages.

Léonid Brejnev a présidé aux destinées de l’Union soviétique pendant dix-huit ans, de la destitution de Khrouchtchev, le 14 octobre 1964, jusqu’à sa mort le 11 novembre 1982. Premier secrétaire jusqu’en 1966, il devient par la suite secrétaire général du Parti communiste d’Union soviétique (PCUS). À partir de 1977 – moment où l’URSS adopte sa dernière Constitution – il cumule ce poste avec celui de Président du Soviet Suprême, l’équivalent de chef de l’État. Lire la suite

Recension - 11-02-2021

Jean-François Colosimo, Le Sabre et le turban - Jusqu’où ira la Turquie ? - Cerf, 2020 ; 210 pages. - Eugène Berg

Jean-François Colosimo, Le Sabre et le turban - Jusqu’où ira la Turquie ?
- Cerf, 2020 ; 210 pages.

Tout le monde observe, non sans étonnement, avec un réel effroi, les agissements de plus en plus osés, agressifs et répétés de Recep Tayyip Erdogan, que l’on appelle de plus en plus le nouveau sultan ? Ne lui prête-t-on pas l’intention, après avoir rendu Hagia Sophia, ce cadeau offert au monde par son illustre prédécesseur Atatürk, au culte musulman de restaurer le califat en 1924, un siècle après sa suppression ? N’accueille-t-il pas ses visiteurs de marque dans son immense palais de 20 000 m² (cinq fois Versailles). Son tableau de chasse, paraît sans limites. Là, il confisque la démocratie et après le coup d’État mal ficelé du 15 juillet 2016, purge l’appareil d’État envoyant plusieurs dizaines de milliers de militaires, d’enseignants, de journalistes, de juges, sous les barreaux, en exil ou les privant de toute activité professionnelle. L’opposition, on la muselle, la presse et les artistes on les embastille, les minorités, pour l’essentiel Kurdes et Alévis, le tiers de la population, sans compter le reliquat de Juifs, d’Arméniens, de Lazes…, on les persécute afin de sauvegarder le mythe d’une nation turque homogène, sunnite, à l’unisson avec son leader naturel. Plus encore, à la faveur de sa victoire contre les ennemis de l’intérieur, voilà qu’Erdogan déploie ses ailes, son sabre dans toutes les directions. Lire la suite

Recension - 05-02-2021

Hélène Miard-Delacroix et Andreas Wirsching, Ennemis héréditaires ? Un dialogue franco-allemand - Fayard, 2020 ; 216 pages. - Eugène Berg

Hélène Miard-Delacroix et Andreas Wirsching, Ennemis héréditaires ? Un dialogue franco-allemand
- Fayard, 2020 ; 216 pages.

« Les Allemands [sont] … plus insaisissables, plus indéfinis, plus contradictoires, plus inconnus, plus incalculables, plus surprenants que les autres peuples ne le sont à eux-mêmes ; ils échappent à toute définition, et cela suffirait pour qu’ils fissent le désespoir des Français ». Ce diagnostic que fait Nietzsche en 1886 caractérise plutôt bien l’esprit de l’époque, commencent par écrire les auteurs, tous deux nés en 1959, « enfants de la réconciliation franco-allemande ». Hélène Miard-Delacroix, professeure à l’Université de La Sorbonne à Paris, dont les travaux de recherche portent sur l’histoire allemande et l’histoire des relations franco-allemandes ; Andreas Wirsching, directeur de l’Institut für Zeitgeschichte de Munich-Berlin et professeur d’histoire contemporaine à l’Université Ludwig-Maximilian de Munich. Lire la suite

Recension - 28-01-2021

Cengiz Aktar, Le Malaise turc - Éditions Empreinte Temps présent, 2020, 104 pages - Eugène Berg

Cengiz Aktar, Le Malaise turc
- Éditions Empreinte Temps présent, 2020, 104 pages

La Turquie fait à nouveau débat, commence par écrire l’auteur. Convenons qu’il s’agit, depuis ces deux dernières années, beaucoup plus qu’une simple joute oratoire, intellectuelle et même historique, mais que la Turquie d’Erdogan est devenue une préoccupation majeure, pour l’Europe, comme pour l’Otan, comme pour bien de ses voisins, à commencer par la Russie. C’est cette novation géopolitique aux fortes consonances qu’il convient de tirer au clair. Souvenons-nous en : ce pays qui compte entre 4 et 5 millions de ses ressortissants, dont bon nombre de naturalisés en Allemagne et 700 000 en France, faisait encore récemment l’objet d’un débat positif – du redémarrage d’une relation forte avec l’Europe au moment de la candidature à l’Union européenne en 1999, jusqu’au virage radical de 2013 – battant en brèche l’ordre social et politique qui l’avait régi au cours des deux derniers siècles. Lire la suite

Recension - 16-12-2020

Jean-Pierre Arrignon, Une histoire de la Russie - Plon, 2020, 588 pages. - Eugène Berg

Jean-Pierre Arrignon, Une histoire de la Russie
- Plon, 2020, 588 pages.

Professeur honoraire des universités, docteur honoris causa de l’université de Iaroslav, auteur de nombreux ouvrages sur la Russie, Jean-Pierre Arrignon a eu raison d’intituler sa dernière et heureuse synthèse, une histoire de la Russie et non l’histoire de la Russie. Car qui peut se targuer d’écrire en moins de 600 pages le récit complet de l’histoire de ce vaste État eurasiatique dont le destin nous a toujours concernés, mais dont bien des pages restent toujours disputées ou controversées. Lire la suite

Recension - 10-12-2020

Vladimir Fédorovski, Le Phénomène Staline – Du tyran rouge au grand vainqueur de la Seconde Guerre mondiale - Stock, 2020 ; 320 pages. - Eugène Berg

Vladimir Fédorovski, Le Phénomène Staline – Du tyran rouge au grand vainqueur de la Seconde Guerre mondiale
- Stock, 2020 ; 320 pages.

Voilà des années que Joseph Staline figure au Panthéon des grands personnages de l’histoire russe, aux côtés d’Alexandre Nevski, vainqueur des chevaliers teutoniques, d’Ivan le Terrible, de Pierre le Grand, de Catherine II et de Lénine. Le trait commun de tous ces dirigeants, outre qu’ils sont auréolés d’une gloire posthume, est qu’ils ont été, soit des conquérants, soit des bâtisseurs d’empire, soit des créateurs ou des consolidateurs – comme le fut Staline – d’un État de type nouveau, longtemps conçu comme l’avenir de l’humanité. C’est ainsi que lorsque les Russes se penchent sur leur passé, Joseph Staline apparaît de moins comme un dictateur sanguinaire, mais plutôt comme le continuateur des grands monarques de la Russie éternelle. Lire la suite

Tribune - 27-11-2020

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - Le grand basculement (5/5) Rivalité sino-américaine, économie mondiale et matières premières (T 1228) - Eugène Berg - 6 pages

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - Le grand basculement (5/5) Rivalité sino-américaine, économie mondiale et matières premières (T 1228)

Après la défaite de Donald Trump et la victoire de Joe Biden, la question de la relation États-Unis–Chine demeure. Entre compétition stratégique, rivalité géopolitique et interdépendance économique, la confrontation se poursuivra avec par exemple des dossiers chauds comme Taïwan ou encore la Corée du Nord et son armement nucléaire. Il est clair que les ambitions clairement affichées par Pékin et Xi Jinping provoquent désormais des inquiétudes y compris en Europe où certains États commencent à douter des bénéfices des nouvelles Routes de la Soie. Nul doute que 2021 ne verra pas d’atténuation des différends entre les deux superpuissances. D’autant plus que dans un cadre d’incertitude économique, la maîtrise des matières premières restera un enjeu entre pays producteurs et pays clients, même si la demande en hydrocarbures tend à diminuer désormais.

Lire la suite

Tribune - 26-11-2020

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - Le grand basculement (4/5) Focus sur l’Union européenne et le Moyen-Orient (T 1227) - Eugène Berg - 6 pages

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - Le grand basculement (4/5) Focus sur l’Union européenne et le Moyen-Orient (T 1227)

L’Europe est-elle une puissance trop naïve ? Est-elle même une puissance ou uniquement une association de pays aux ambitions trop divergentes pour avoir une ambition commune ? Après s’être contenté durant des années de se satisfaire d’un Soft Power bien aimable, l’Union européenne réalise peu à peu qu’elle doit affirmer sa position et renforcer son projet pour qu’elle conserve sa place sur l’échiquier international. Le rapport Schuman 2020 apporte ici des éclairages pertinents et appelle à un réveil indispensable, d’autant plus nécessaire que la pandémie a fragilisé le « Vieux Continent ». Toutefois, si l’on regarde vers le Moyen-Orient, l’agitation et les crispations restent fortes, avec des antagonismes non résolus mais avec de timides ouvertures cette année comme le rapprochement entre Israël et les États du Golfe. Car, de fait, le monde sunnite regarde toujours avec la plus grande inquiétude l’Iran. Téhéran pourrait cependant profiter de l’arrivée de la nouvelle administration Biden pour retrouver des espaces de dialogue.

Lire la suite

Tribune - 25-11-2020

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - Le grand basculement (3/5) Covid-19 et climat (T 1226) - Eugène Berg - 5 pages

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - Le grand basculement (3/5) Covid-19 et climat (T 1226)

Si certaines agences comme le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN) en France et think tanks avaient réfléchi à la thématique pandémie, il faut bien admettre que le monde a été surpris par l’ampleur de la Covid-19 et que les États et les organisations internationales comme l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’ont pas toujours su répondre avec efficacité à la crise sanitaire. D’où la nécessité d’analyser les mécanismes et le retour d’expérience alors même que le coronavirus n’a pas fini d’empoisonner la vie des Terriens. À cette difficulté majeure s’ajoute depuis longtemps la question du réchauffement climatique et des atteintes à l’environnement et l’on voit bien qu’il y a une interdépendance étroite entre climat, santé, énergie et développement économique. Mais entre les partisans de la « décroissance » souvent issus des pays les plus développés et les tenants de la croissance à tout prix, les solutions sont loin de faire l’unanimité.

Lire la suite

Tribune - 24-11-2020

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - L grand basculement (2/5) Tour d’horizon avec les atlas 2021 (T 1225) - Eugène Berg - 5 pages

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - L grand basculement (2/5) Tour d’horizon avec les atlas 2021 (T 1225)

Analyser le monde pour essayer de mieux le comprendre, telle est l’ambition des différents annuaires et atlas stratégiques publiés régulièrement à l’automne, offrant un panorama très complet des déchirures actuelles. Cette deuxième partie se concentre sur les atlas qui fournissent de nombreuses indications sur la situation du monde que ce soit dans les cartes ou dans les commentaires. Ces ouvrages se complètent utilement.

Lire la suite

Tribune - 23-11-2020

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - Le grand basculement (1/5) Panorama du monde contemporain à l’été 2020 (T 1224) - Eugène Berg - 7 pages

Parmi les annuaires et les atlas stratégiques 2021 - Le grand basculement (1/5) Panorama du monde contemporain à l’été 2020 (T 1224)

Analyser le monde pour essayer de mieux le comprendre, telle est l’ambition des différents annuaires et atlas stratégiques publiés régulièrement à l’automne, offrant un panorama très complet des déchirures actuelles. Le premier texte porte sur les annuaires proposés par les différents think tanks français. Avec comme point commun, l’incertitude face à la pandémie de la Covid-19 apparue l’hiver dernier d’abord en Chine puis ayant disséminé sur pratiquement toute la planète avec ses cortèges de malades et hélas de morts. Et de fait, le tempo de la rédaction de ces ouvrages a fait qu’ils s’interrogent face aux conséquences alors même que la deuxième vague de cet automne n’avait pas encore frappé. De cette ambiance délétère, les relations internationales en ont pâti avec d’une part l’égoïsme des Nations et d’autre part la crise économique qui s’ensuit. La pandémie a finalement accéléré les ruptures et les bouleversements en cours, accroissant l’incertitude stratégique.

Lire la suite

Recension - 13-11-2020

Winston Churchill, Journal politique 1936-1939 - Texto Tallandier, 2020 ; 346 pages. - Eugène Berg

Winston Churchill, Journal politique 1936-1939
- Texto Tallandier, 2020 ; 346 pages.

De la militarisation de la Rhénanie – le 7 mars 1936 – à la signature de l’accord entre la Grande-Bretagne et la Turquie, en mai 1939, l’enfant terrible de la classe politique britannique écrivit un article tous les quinze jours. On est frappé, une fois de plus par sa lucidité, son courage et sa force d’expression. Il s’insurge contre le défaitisme et le manque de courage des dirigeants britanniques face à la montée des périls, qu’il décrit avec une rare acuité. Le « vieux lion » rugit, tance ses pairs, dont il n’a pas de peine à dénoncer la pusillanimité. Lire la suite

Recension - 23-10-2020

Benn Steil, Le Plan Marshall - Les Belles Lettres, 2020 ; 684 pages. - Eugène Berg

Benn Steil, Le Plan Marshall
- Les Belles Lettres, 2020 ; 684 pages.

Le plan Marshall occupe une place à part dans l’imaginaire collectif. Comme l’écrit Alan Greenspan, ancien président de la Réserve fédérale, « des dirigeants du monde entier ne cessent d’en appeler à un nouveau plan Marshall », mais combien comprennent réellement de quoi il était question dans ce plan, comment il a été créé et comment il a été mené à bien ? Mais le plan Marshall ne se réduit pas, loin de là, au seul programme de redressement économique de l’Europe ; il a été conçu comme un instrument de combat destiné à empêcher Staline, qui avait établi son hégémonie sur une partie de l’Europe, de s’emparer de l’autre, l’occidentale. À ce titre, comme le démontre Benn Steil, c’est bien le plan Marshall qui a été le fait majeur déclencheur de la guerre froide, qui a recouvert de son manteau l’Europe et le monde durant quatre décennies et dont toutes les réminiscences n’ont pas totalement disparuLire la suite

Recension - 29-09-2020

Claude Lefebvre et Guillaume Weiszberg, Les Armes de destruction massive et leur interdiction - Menaces nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques, explosives de masse (édition enrichie et mise à jour), préface du général Benoit Royal - L’Harmattan, 2020 ; 274 pages. - Eugène Berg

Claude Lefebvre et Guillaume Weiszberg, Les Armes de destruction massive et leur interdiction - Menaces nucléaires, radiologiques, biologiques, chimiques, explosives de masse (édition enrichie et mise à jour), préface du général Benoit Royal
- L’Harmattan, 2020 ; 274 pages.

Deux auteurs très différents, un docteur en droit et un officier des armes, travaillant au sein même de structures militaires planifiant les programmes d’armement de l’Armée de terre française ont uni leurs savoirs, non pour décrire un avenir dans lequel une telle interdiction des armes de destruction massive a peu de chance d’être acceptée et mise en œuvre, mais pour inciter chercheurs, responsables politiques et dirigeants, militaires bien sûr, à réfléchir à la notion d’éthique de la guerre et aux conséquences qui résulteraient d’un abandon de l’effort de régulation de cette vaste panoplie d’armes, qui s’enrichit chaque année dans les guerres à venir. Lire la suite

Tribune - 24-09-2020

Parmi les revues - Dollar et Iran, problématiques actuelles (T 1199) - Eugène Berg - 5 pages

Parmi les revues - Dollar et Iran, problématiques actuelles (T 1199)

Entre « Le règne du dollar », que la revue Questions internationales décrypte (n° 102 juillet-août 2020) et « L’Iran en quête d’équilibre », un copieux dossier de la revue Confluences Méditerranée (n° 113, été 2020), le lien est évident : c’est celui de l’application extraterritoriale des lois américaines qui permettent aux États-Unis de menacer de sanctions toute entreprise menant des activités en Iran. Une pratique désormais bien connue et terriblement efficace qui a conduit la quasi-totalité des entreprises françaises à se retirer du pays des mollahs.

En fait, comme l’indique Serge Sur dans sa préface de Questions internationales, l’extraterritorialité est en l’occurrence une idée fausse. Si les entreprises doivent se soumettre à la loi américaine, c’est parce qu’elles sont actives aux États-Unis et risquent de se voir interdire d’y exercer, ce qui est pour elles un inconvénient majeur. Il y a nulle extraterritorialité, parce que normes et sanctions ne s’appliquent qu’aux États-Unis, à partir de décisions prises sur leur territoire.

Lire la suite

Recension - 16-09-2020

Rémi Adam, Les Révoltés de La Courtine - Histoire du corps expéditionnaire russe en France (1916-1920) - Agone, 2020 ; 536 pages. - Eugène Berg

Rémi Adam, Les Révoltés de La Courtine - Histoire du corps expéditionnaire russe en France (1916-1920)
- Agone, 2020 ; 536 pages.

Alors que la Russie a célébré avec solennité la mémoire de la Grande Guerre patriotique, au cours de laquelle elle a payé le plus lourd tribut, avec ses 27 millions de morts, dans la défaite du nazisme, peu d’attention a été portée, jusque-là, dans la mémoire et l’activité éditoriale au souvenir de la Grande Guerre. Or, on sait que celle-ci fut la matrice de la Révolution, celle « bourgeoise » de février, ou prolétarienne d’octobre. Lire la suite

Recension - 28-08-2020

Winston Churchill, Mon Voyage en Afrique - 1907 (traduit de l’anglais et préfacé par Pierre Guglielmina) - Tallandier, Texto, 2020 ; 196 pages. - Eugène Berg

Winston Churchill, Mon Voyage en Afrique - 1907 (traduit de l’anglais et préfacé par Pierre Guglielmina)
- Tallandier, Texto, 2020 ; 196 pages.

Il n’était assurément pas facile de republier ce Voyage en Afrique de Winston Churchill (première édition en 2010) en ces temps de repentance universelle, de « racialisme » et de montées de critiques anticolonialistes. Ce livre écrit il y a plus d’un siècle (1908), jamais traduit en français choquera maints lecteurs. On y découvre en effet le jeune Churchill en pousse-pousse, demandant aux Ougandais de le faire en silence pour ne pas déranger sa conversation avec le gouverneur britannique d’Ouganda. On y voit des gentlemen anglais en train d’abattre, sans état d’âme, des dizaines d’antilopes, des lions, des rhinocéros, des phacochères, des crocodiles et même des éléphants, espèce aujourd’hui si protégée. Lire la suite

Recension - 24-08-2020

Boris Laurent, Les Batailles arctiques (1941-1945) - Économica, 2020, 192 pages. - Eugène Berg

Boris Laurent, Les Batailles arctiques (1941-1945)
- Économica, 2020, 192 pages.

De 1941 à 1945, l’océan Arctique fut le théâtre d’une bataille navale parmi les plus dures et les plus longues de la Seconde Guerre mondiale. Convois et avions alliés, U-Boote, Luftwaffe et bâtiments de surface de la Kriegsmarine et de la Royal Navy, se livrent un combat sans pitié pour le fameux Murmansk Run ou passage de Mourmansk, route maritime reliant les États-Unis/Canada à l’Islande/Grande-Bretagne et dont les points de chute sont les ports de Mourmansk et d’Arkhangelsk, en URSS. Lire la suite

Recension - 31-07-2020

Jean-Pierre Rioux, La France coloniale sans fard ni déni – De Ferry à de Gaulle, en passant par Alger - Archipoche, 2020, 212 pages. - Eugène Berg

Jean-Pierre Rioux, La France coloniale sans fard ni déni – De Ferry à de Gaulle, en passant par Alger
- Archipoche, 2020, 212 pages.

Auteur prolixe, Jean-Pierre Rioux ne prétend pas refaire une histoire du « colonialisme », dont le livre noir a si souvent été rouvert – et tout récemment encore grâce à Marc Ferro – ni une histoire de la « colonisation », ou du  « système colonial », mot si douteux. L’ancien ministre des Colonies Gabriel Hanotaux le confirmera en 1933 : « En occupant Alger, la France remplissait la mission que la providence et l’histoire lui avaient confiée : l’attirance de l’inconnu, la joie du sacrifice, le désintéressement dans le dévouement. » Pas davantage, non plus, d’enregistrer passivement une histoire officielle et scolaire des anciennes colonies françaises ou des « œuvres françaises » outre-mer appréhendées une à une, dans leurs antécédents historiques et anthropologiques puis dans leur destinée émancipée. Le but de Jean-Pierre Rioux est, plus modestement, d’affirmer qu’une France coloniale, singulière mais pleine d’indécision hexagonale, a existé et surtout qu’il reste une part postcoloniale dans le destin de ce pays au XXIsiècle.  Lire la suite

Recension - 30-07-2020

Stéphane Audoin-Rouzeau, C'est la guerre - Petits sujets sur la violence du fait guerrier (XIXe-XXIe siècle) - Éditions du Félin, 2020, 270 pages. - Eugène Berg

Stéphane Audoin-Rouzeau, C'est la guerre - Petits sujets sur la violence du fait guerrier (XIXe-XXIe siècle)
- Éditions du Félin, 2020, 270 pages.

Emprunté à l’artiste Félix Vallotton, qui intitula « C’est la guerre ! » la série de gravures créée début 1915, le titre de ce livre vise à donner au fait guerrier contemporain une sorte d’évidence qui trop souvent lui fait défaut, précisément du fait de l’intensité de l’événement guerrier, des affects puissants qu’il mobilise, de la dimension dans laquelle il fait entrer ceux qui le traversent.  Lire la suite

Recension - 23-07-2020

Michel Foucher, Le retour des frontières - CNRS éditions, 2020, 62 pages. - Eugène Berg

Michel Foucher, Le retour des frontières
- CNRS éditions, 2020, 62 pages.

Alors que bien des esprits éclairés avaient prédit la disparition des frontières et l’avènement d’une mondialisation heureuse, voilà que les frontières, entendues dans leur sens premier comme périmètre de l’exercice de la souveraineté d’un État, sont revenues sur l’avant-scène. Michel Foucher, géographe et géopolitologue, qui a consacré une grande partie de sa riche carrière de chercheur à ce phénomène dont il est l’expert incontesté, a remis à jour son petit livre en y intégrant des observations pertinentes consacrées à la pandémie qui s’est abattue soudainement sur la planète.  Lire la suite

Recension - 20-07-2020

Eric Denécé et David Elkaïm, Les services secrets israéliens, Mossad, Aman, Shin Beth - Édition Tallandier, collection Texto, 2 juillet 2020, 400 p. - Eugène Berg

Eric Denécé et David Elkaïm, Les services secrets israéliens, Mossad, Aman, Shin Beth
- Édition Tallandier, collection Texto, 2 juillet 2020, 400 p.

À intervalle régulier, la presse fait état d’actions, plus ou moins spectaculaires, attribuées aux services secrets israéliens à l’encontre de cibles iraniennes, ou de ses alliés, comme le Hezbollah. En 2010, un virus informatique surnommé Stuxnet avait saboté des centaines de centrifugeuses à Natanz, à 250 km au sud de Téhéran, dans un site ultrasensible. Début juillet, un incendie vient de s’y produire, pour donner suite à une attaque qui a provoqué une déflagration. Comme à l’accoutumée, le Premier ministre, Benyamin Netanyahou, a rétorqué par le mutisme habituel mais la presse israélienne a été plus prolixe, en faisant état d’un laboratoire où est testé une nouvelle génération de centrifugeuses permettant d’accélérer le processus de production de l’uranium enrichi. Ce matériel devait être activé dans ses installations souterraines au cours des prochains mois. D’ordinaire, ces actions sont attribuées à la fameuse unité 8 200 du Mossad, parfois en étroite coopération avec la National Security Agency (NSA). C’est dire l’intérêt de ce nouveau livre portant sur les aspects totalement inédits des services israéliens : leurs moyens d’écoute, leurs capacités offensives et défensives de cyberguerre, les assassinats ciblés du Mossad, les unités d’action clandestine et d’opérations spéciales. Lire la suite

420 résultats