Juin 1940 - n° 013

  p. 163-170
  p. 171-182
  p. 183-204
  p. 205-224

Pourquoi regretter un passé dont le pittoresque exotique ne cadre plus avec le temps ? L’ancien Empire ottoman a péri dans le bouleversement ou est née la jeune Turquie, déchirant les voiles, brisant les moucharabièhs, redressant les échines pliées sous la férule. Lire les premières lignes

  p. 225-240
  p. 241-254

Depuis quelques mois l’attention du public a été attirée sur les espaces lointains et silencieux du Nord de notre continent. Le grand Nord, en effet, si lointain et si silencieux, s’est rapproché de nous, en raison des événements de Finlande qui ont mis en lumière l’importance économique et stratégique des différents pays qui constituent la presqu’île Scandinave. Lire les premières lignes

  p. 255-264
  p. 265-279

Chroniques

  p. 281-285
  p. 286-291
  p. 292-302
  p. 297-302
  p. 303-307
  p. 308-311

Bibliographie

Lieutenant-colonel J. Armengaud : L’Atmosphère du champ de bataille  ; Éditions Charles-Lavauzelle, 1940 ; 176 pages

Le présent ouvrage, écrit à la fin de 1938, a paru sous la forme d’articles dans une Revue militaire, de mars à août 1939. Depuis, la guerre a éclaté, et l’armée française a repris le chemin du front. L’intérêt que peuvent présenter ces lignes ne semble pas amoindri par les circonstances. Il ne paraît pas indifférent de mettre sous les yeux des nouveaux combattants ou futurs combattants de 1939, surtout dans la période actuelle d’attente de la grande bataille, une étude sur l’atmosphère du champ de bataille vécue par leurs anciens pendant quatre années d’une dure campagne.

  p. 312-312

Jean-Louis Perret : La Finlande en guerre  ; Éditions Payot, 1940 ; 211 pages

M. Georges Duhamel nous dit dans sa préface : « Jean-Louis Perret a passé vingt ans de sa vie en Finlande, il est un des rares lettrés de langue française qui possède une connaissance approfondie du Finnois » (il est professeur à l’Université d’Helsinki). C’est ce qui explique que l’auteur ait pu pénétrer si profondément l’âme finlandaise, et qu’il sache nous faire partager son admiration pour ce peuple petit par le nombre, mais grand par sa haute civilisation et par son courage. Lire la suite

  p. 312-313

Rainer-Maria Rilke : Chant de l’amour et de la mort du Cornette Christoph Rilke  ; (traduction de Maurice Betz) ; Éditions Émile Paul, 1940 ; 42 pages

M. Maurice Betz nous présente ce petit poème dans une plaquette très joliment éditée, décorée de délicieuses vignettes. L’évocation de la guerre ou XVIIe siècle, – guerre à cheval – « Chevaucher, chevaucher, chevaucher le jour, la nuit, le jour » ; si différente de la guerre de matériel actuelle, semble une légende… et cependant le Cornette Christoph Rilke y trouve une mort héroïque.

  p. 313-313

Marc Bloch : La société féodale. Les classes et le gouvernement des hommes  ; Éditions Albin Michel, 1940 ; 287 pages - Marcel Chartier

Dans ce livre savant, M. Marc Bloch – professeur à la Sorbonne à qui nous devons déjà, dans la même collection, La Société féodale. La formation des liens de dépendance, – continue l’étude de l’« histoire profonde » de l’Europe féodale. Lire la suite

  p. 313-313

Vincent Lavoix : Quand la lumière nous vient du Nord ou les enseignements de l’expérience lithuanienne  ; Éditions littéraires de France, 1938 ; 190 pages - Marcel Chartier

Dans ce livre, M. Lavoix trace une image précise et complète de la Lithuanie. Après avoir exposé les traits généraux (formation, nature, cadre) de ce petit État (56 000 km2), l’auteur étudie l’adaptation de la race lituanienne, récemment libérée de la domination étrangère, à une politique intérieure et extérieure qui s’est révélée pleine d’enseignements ; puis il dresse le bilan de vingt années d’indépendance et s’efforce de préciser les perspectives d’avenir. Lire la suite

  p. 313-314

O. Povsino : Mon enfance en URSS  ; Calman-Lévy éditeurs, 1939 ; 203 pages - Marcel Chartier

C’est un récit tragique de son enfance que nous présente M. Pousino. L’auteur appartenant à une famille de « lichentzis », personnes que le régime soviétique privait de nombreux droits dont le moindre n’était pas celui de pouvoir s’approvisionner normalement. Lire la suite

  p. 314-314

Frédéric Bloch : Le statut juridique et social des mobilisés d’usine et des requis civils  ; Éditions Domat-Montchrestien, 1939 ; 116 pages - Marcel Chartier

Cet opuscule se compose de deux parties : les mobilisés d’usine ; les requis civils. Dans l’un et l’autre chapitres, après un examen historique de chaque question, M. Bloch, docteur en droit, dégage l’essentiel des multiples lois et décrets qui précisent la situation des « affectés spéciaux » et des « requis civils » (mesures générales et cas particuliers) et analyse les textes les plus importants. Lire la suite

  p. 314-314

Guglielmo Ferrero : Reconstruction, Talleyrand à Vienne  ; Éditions Plon, 1940 ; 372 pages

Ce volume, fortement documenté, présente des thèses originales et qui peuvent prêter à discussion ; il ne peut laisser indifférent les amateurs d’histoire à qui nous en conseillons très vivement la lecture.

  p. 315-315

Gabriel-Louis Jaray : « La balance des forces au début de 1940 »  ; Revue Politique et Parlementaire, mai 1940

Ce très remarquable article de M. Gabriel-Louis Jaray a tout spécialement retenu notre attention. Nous ne saurions trop recommander à nos lecteurs l’étude de cet exposé d’une clarté et d’une netteté parfaites.

  p. 315-315

Jules Gosztonyi : « L’origine de la basilique de Saint-Pierre de Pécs »  ; Nouvelle Revue de Hongrie, mai 1940

De cet intéressant article, nous extrayons le passage suivant : « Le passé de la ville de Pécs qui sert de cadre à la cathédrale, se perd dans la nuit des temps, mais de longues années de recherches ont établi les étapes principales de son évolution. En prenant pour point de départ l’étymologie du nom romain de la ville, Sopianae confirmée par les trouvailles archéologiques, on peut constater que parmi les tribus celtiques de la civilisation de La Tène, fondatrice de villes, ce fut la tribu des Suippes (venue des bords de la Suippes, dans la région où s’élève aujourd’hui Châlons-sur-Marne), qui vint fonder ici des colonies nommées Sopia et Suppia aux environs de la Pécs actuelle. L’une de celle-ci porte aujourd’hui encore le nom de Sopie ; c’est une localité slavonne située au delà de la Drave. L’autre est Sopianae, c’est-à-dire Pécs elle-même. De cet établissement celtique, les conquérants romains firent une ville pendant le premier siècle de l’ère chrétienne. Vers la fin du IIIe siècle, elle devint le chef-lieu de la Pannonie Valérienne. »

  p. 315-315

Ouvrages reçus

Victor Forbin : Le pétrole dans le monde ; Payot, 1940 ; 234 pages Lire la suite

  p. 315-316

Revue Défense Nationale - Juin 1940 - n° 013

Revue Défense Nationale - Juin 1940 - n° 013

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Revue Défense Nationale - Juin 1940 - n° 013

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.

Novembre 2021
n° 844

L'Indo-Pacifique : un espace stratégique sous tension

 

Actualités

22-11-2021
16-11-2021
16-11-2021
16-11-2021
du 01-12-2021 au 01-12-2021

COLLOQUE DE L'ARMÉE DE L'AIR ET DE L'ESPACE

« AGIR ET PROTÉGER ENSEMBLE DANS LA 3e DIMENSION »

À L'ÉCOLE MILITAIRE DE PARIS

Le 01 DÉCEMBRE 2021

DE 14H00 À 19H00

Lieu :    AMPHITHÉÂTRE FOCH

Agenda

Colloques, manifestations, expositions...

Liens utiles

Institutions, ministères, médias...