Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Stratégie et concepts de défense

L'auteur nous livre ses réflexions sur la stratégie, domaine toujours riche en opinions diverses, surtout depuis que notre monde a connu des bouleversements auxquels il ne s’attendait pas. Il estime que le Livre blanc de 1994 a vécu et qu’il est nécessaire de rechercher un équilibre entre la dissuasion et la stratégie d’action.

  p. 9-21

Après l’article d’Olivier Pons, nous estimons judicieux de publier ce texte sur le concept de défense de la France, opinion personnelle d'Alain Faure-Dufourmantelle. On y retrouve des éléments qu’il a déjà évoqués dans des articles précédents, en particulier la nécessité d’une défense essentiellement nationale. Bien évidemment, certaines de ses idées ne rencontreront pas l’adhésion de tous, mais le débat est intéressant.

  p. 22-31

Repères - Opinions - Débats

  p. 32-47

La mise en place d’une politique européenne de défense suscite bien des réflexions et bien des débats. L'auteur, qui fut chargée d’études auprès de la délégation internationale d’un grand organisme bancaire, avait, dans un précédent numéro de notre revue, évoqué l’intégration d’activités militaires au sein du groupement d’intérêt économique Airbus. Elle insiste sur la nécessité d'une politique industrielle dans le secteur de la défense puis détaille les moyens de l'État pour intervenir dans le domaine de l'armement. Elle souligne l'efficacité parfois contestable des politiques industrielles pour ensuite proposer une logique d'action étatique qui devrait prévaloir en Europe.

  p. 48-57

L'auteur nous livre ses réflexions sur l’esprit de défense et l’avenir des rapports armées-nation au moment où la professionnalisation des armées est en voie de réalisation, créant ainsi un nouveau climat dans notre société, déjà perturbée par ailleurs.

  p. 58-66
  p. 67-72

Avant la dissolution de l’Union soviétique, l'auteur avait beaucoup écrit dans notre revue sur cette superpuissance et sa stratégie : sa carrière l’avait conduit à devenir un spécialiste de ces questions. Il reprend la plume pour évoquer sa vision de la Russie dans un proche avenir : il nous semble à la fois pessimiste sur la situation actuelle, et optimiste quant à la puissance russe. Qui vivra verra !

  p. 73-82

Le cinquantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée par les Nations unies ne pouvait être célébré sans faire le thème d’un article de Daniel Colard, spécialiste des relations internationales. Il nous livre une étude fort complète et objective, qui passe en revue les événements bons et mauvais de cette période bouleversée. Il insiste sur le devoir de mémoire avant d'expliquer l'internationalisation et la régionalisation des droits de l'Homme. Le XXe siècle a ensuite contribué à leur mondialisation et à leur médiatisation ainsi qu'à l'émergence d'une diplomatie des droits de l'Homme. Enfin, une Cour pénale internationale permanente a été créée pour juger les crimes les plus graves.

  p. 83-95

L'auteur poursuit notre information sur l’adoption de la monnaie unique, l’euro, par l’Union européenne, dont l’échéance arrive à grands pas. Cette analyse très technique sera suivie, ultérieurement, d’un texte concernant cette opération en France.

  p. 96-113

Bien que notre chronique « Asie » d’août-septembre ait déjà évoqué l’élection présidentielle qui a eu lieu aux Philippines, nous publions cet article qui traite de la situation globale de l’archipel : en effet, on parle peu de celui-ci alors que la crise asiatique remplit les débats et les médias. L'auteur revient sur l'héritage culturel complexe et les distorsions socioéconomiques extrêmes. Il évoque ensuite retour à la paix civile. Il rappelle que le pays a mis en place une diplomatie discrète mais habile avant de détailler les relations entre ce pays et la France.

  p. 114-123

Même si nous avons récemment publié les actes de notre colloque sur les stratégies en Afrique au sud du Sahara, nous avons estimé intéressant d’y ajouter, à l’occasion de ce numéro de la revue, l’étude très approfondie et très objective de la formation du personnel dans ce continent, de l’ambassadeur Jean Chesneau, spécialiste de l’Afrique, dont il connaît tous les pays, d’Alger au Cap et de Dakar à Maputo.

  p. 124-143

L’Angola vient de traverser une longue et douloureuse période de guerre civile qui a laissé des cicatrices profondes (abordées dans la chronique « Afrique » de novembre 1997). L’avenir de cette ancienne colonie portugaise reste assombri par de nombreuses incertitudes. Pourtant, ce pays meurtri de l’Afrique australe dispose de certains atouts stratégiques et économiques qui ont toujours suscité l’intérêt des puissances étrangères. C’est ce que nous explique l'auteur dans cet article qui montre l’extraordinaire particularisme de cette nation à reconstruire.

  p. 144-157

Chroniques

  p. 158-162
  p. 163-173
  p. 174-177
  p. 178-183
  p. 184-187
  p. 188-190
  p. 191-193
  p. 194-197

Bibliographie

André Comte-Sponville et Luc Ferry : La sagesse des modernes, dix questions pour notre temps  ; Robert Laffont, 1998 ; 570 pages - Claude Le Borgne

Les auteurs de ce livre à deux voix sont des vedettes de la philosophie française. André Comte-Sponville a publié, en 1995 aux Presses universitaires de France, un Petit traité des grandes vertus dont le succès indique que la vertu nous manque. Luc Ferry a proposé, en 1996 chez Grasset, L’Homme-Dieu ou le sens de la vie, dont l’égal succès montre que le sens nous fait aussi défaut. L’association des deux hommes en ce livre nouveau multiplie déjà leurs lecteurs. André Comte-Sponville et Luc Ferry ne sont pourtant pas de la même paroisse, si l’on peut appliquer cette image à deux athées bien déclarés. Lire la suite

  p. 198-199

Samy Cohen (dir.) : Mitterrand et la sortie de la guerre froide  ; Puf, 1998 ; 473 pages - Pierre Morisot

On estimait naguère que la relation de l’histoire réclamait un certain recul. Notre époque impatiente et indiscrète veut un traitement à chaud. Voici donc présentée l’action de François Mitterrand, l’intéressé à peine mis en terre à Jarnac, comme le serait celle de Richelieu. Lire la suite

  p. 199-201

Pierre Biarnes : Le XXIe siècle ne sera pas américain  ; Éditions du Rocher, 1998 ; 405 pages - Georges Fricaud-Chagnaud

Scipion l’Africain méditant sur les ruines de Carthage a souvent symbolisé le vertige de la puissance solitaire qui n’a plus d’adversaire à sa mesure. Lire la suite

  p. 201-202

Jean-François Daguzan : Le dernier rempart ? Forces armées et politiques de défense au Maghreb  ; Publisud, 1998 ; 214 pages - Marc Bonnefous

Spécialiste des questions stratégiques en Méditerranée, Jean-François Daguzan vient de publier un nouveau livre sur une donnée assez peu traitée mais pourtant capitale pour l’avenir du Maghreb : l’armée et les militaires dans les jeunes États d’Afrique du Nord. Disons tout de suite qu’il s’agit là d’un ouvrage de référence sur le sujet, où abondent les indications bibliographiques, les renseignements statistiques, les repères cartographiques ainsi que, bien entendu, les réflexions de portée générale sur les questions de défense. On ne s’étonnera pas que, dans cette aire géographique, l’auteur aborde aussi des thèmes d’ordre plus nettement politique, et c’est avec bonheur qu’il le fait. Lire la suite

  p. 202-203

Pierre Pellissier : De Lattre  ; Éditions Perrin, 1998 ; 604 pages - Michel Klen

La vie, les combats et la personnalité complexe du maréchal de Lattre de Tassigny ont déjà inspiré de nombreux écrivains qui ont publié leurs ouvrages immédiatement après la disparition du grand chef militaire, survenue au début de l’année 1952. La passionnante biographie que nous propose aujourd’hui Pierre Pellissier bénéficie du recul du temps. Cet aspect donne au livre un caractère nouveau et apporte une forme de sérénité. Dans cette suite d’événements dont les enchaînements lui échappaient tout naturellement, le « roi Jean » apparaît toujours aussi attachant et souverain. Pour décrire l’épopée de ce glorieux soldat, l’auteur, qui s’est déjà intéressé à d’autres personnalités (Robert Brasillach, Philippe Pétain, Raymond Barre, Charles Pasqua, Jacques Anquetil), a puisé aux sources les plus variées et les plus sûres les éléments d’un long récit historique, rédigé sans complaisance ni parti pris. Lire la suite

  p. 203-205

Georges Nivat : Regards sur la Russie de l’an VI. Considérations sur la difficulté de se libérer du despotisme  ; Éditions de Fallois-L’Âge d’homme, 1998 ; 294 pages - Eugène Berg

Un des meilleurs slavisants français, professeur à l’université de Genève, Georges Nivat, nous avait livré, en 1993, un premier diagnostic Impressions de Russie an I. Après cinq ans et de nombreux voyages, il reprend l’exercice. « Nous sommes en l’an VI de la Russie libérée de son empire et politiquement libre. C’est déjà beaucoup, surtout comparé aux six mois de l’intermède démocratique de 1917. La Russie d’aujourd’hui n’est pas une idylle… mais elle a repris une force extraordinaire, et de jeunes esprits étonnamment vifs, agiles et courageux y grandissent ». Lire la suite

  p. 206-206

Revue Défense Nationale - Octobre 1998 - n° 602

Revue Défense Nationale - Octobre 1998 - n° 602

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Revue Défense Nationale - Octobre 1998 - n° 602

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.