Pour profiter de leurs numéros numériques, les abonnés doivent avoir un compte en ligne            

Décembre 1998 - n° 604

Débat - Quelle politique de défense pour la France ?

  p. 5-11
  p. 12-17
  p. 18-20
  p. 21-32

Repères - Opinions - Débats

  p. 33-39

Chaque fois que des élections se déroulent en Allemagne, l'auteur, grand spécialiste des questions d’outre-Rhin, ne manque pas de nous en présenter une analyse et de nous faire part de ses remarques quant aux résultats.

  p. 40-47

C’est avec l’aimable autorisation de l’amiral Rudolf Lange, commandant la Führungsakademie de Hambourg, que nous reproduisons la traduction de l’exposé qu’il a bien voulu faire devant les promotions du Collège interarmées de défense et du Cours supérieur d’étatmajor. Au cours de sa conférence, l’amiral Lange a abordé les points clefs de la politique actuelle de sécurité de l’Allemagne et les liens qui l’unissent tant à l'Otan qu’à l’Onu.

  p. 48-58

L'auteur, professeur à l’École royale militaire de Bruxelles où il est directeur de la chaire de philosophie, nous livre ses réflexions sur notre société occidentale, son évolution dans les dernières décennies et l’importance prise par la course à l’armement influencée par un complexe militaro-scientifico-industriel puissant.

  p. 59-69

Dans notre numéro d’octobre 1998, l'auteur, inspecteur général des finances et directeur général honoraire de la Banque européenne d’investissement, avait traité du passage à l’euro dans l’Union européenne : voici l'article concernant cette opération en France.

  p. 70-85

Eric Denécé, responsable des relations avec les entreprises à l’École de guerre économique, et Gilles Sohm, secrétaire général de l’Institut de coopération sociale internationale (Icosi), sont les auteurs d’un rapport sur « l’intelligence humanitaire » paru en juin 1998. Ils nous donnent ici un aperçu du détournement de la vocation de l’action humanitaire auquel se livrent nos concurrents et s’interrogent sur l’absence de réaction française.

  p. 86-97

Dans notre numéro de novembre 1998, nous avons publié deux textes, l’un de l’amiral Marcel Duval, l’autre de M. Jean Alphonse Bernard, permettant d’approfondir certaines conséquences des essais nucléaires indo-pakistanais. Dans l’article ci-dessous, l'auteur, chargé de recherches à la FED-Crest, apporte des informations supplémentaires : l’opinion et les réactions du Japon à l’égard de ces essais. Cette étude fort intéressante nous livre ainsi quelques réflexions bienvenues sur une politique de défense nippone en évolution.

  p. 98-108

Les Comores ont toujours entretenu des liens étroits, mais parfois controversés, avec la France. Ce territoire de l’océan Indien a en effet connu de nombreuses turbulences. Les dernières secousses ont mis en relief les graves déséquilibres entre les quatre îles qui constituent cet ensemble contrasté. C’est ce que nous démontre l’auteur de cet article sur « l’archipel des parfums » : il avait déjà traité des Comores et des mercenaires dans notre numéro de janvier 1996.

  p. 109-119

L'auteur, adjoint scientifique aux directeurs de l’Institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis, nous apporte des informations très complètes sur le déminage, ses techniques, les études en cours, les évolutions prévisibles. Ce texte est en quelque sorte une mise à jour fort bienvenue de l’article du contrôleur général André Collet que nous avions publié dans notre numéro d’octobre 1991.

  p. 120-130
  p. 131-137

Chroniques

  p. 138-142
  p. 143-154
  p. 155-158
  p. 159-163
  p. 164-168
  p. 169-173
  p. 174-176
  p. 177-180

Bibliographie

Thierry de Montbrial et Pierre Jacquet (dir.) : Ramses 99 : synthèse annuelle de l’évolution du monde  ; Ifri ; Dunod, 1998 ; 376 pages - Marcel Duval

Comme chaque année, l’Institut français des relations internationales (Ifri) a publié en septembre dernier son Ramses, acronyme du Rapport annuel mondial sur le système économique et les stratégies, mais qui est maintenant sous-titré plus clairement Synthèse annuelle de l’évolution du monde. Il comprend désormais, comme l’on sait, trois parties consacrées respectivement aux aspects politiques et économiques de cette évolution, puis à des « débats » sur différents sujets d’actualité. Lire la suite

  p. 181-183

Christophe Réveillard : Sur quelques mythes de l’Europe communautaire  ; Éditions F.-X. de Guibert, 1998 ; 224 pages - Marc Bonnefous

Lire ce qu’écrivent des iconoclastes est bon pour l’hygiène intellectuelle. Ils nous apprennent à nous interroger sur ce que nous prenions pour des vérités établies, dont quelques-unes, grâce à eux, peuvent être ravalées à leur rang de postulat. Nous nous apercevons ainsi qu’il nous arrive, par paresse d’esprit, de faire nôtres sans raisonner les idées que véhicule l’air du temps, impressionnés que nous sommes par les titres de maîtres à penser dont l’expérience montre pourtant qu’ils sont faillibles ou, pis encore, eux aussi moutonniers, voire partiaux. Lire la suite

  p. 183-184

Maurice Faivre : Le général Paul Ély et la politique de défense (1956-1961)  ; Économica et Institut de stratégie comparée, 1998 ; 147 pages - Claude Le Borgne

Maurice Faivre a dépouillé les dossiers qui, au service historique de l’armée de terre, contiennent les archives que le général Ély y a déposées. Curiosité d’historien, sans doute ; il faut y voir aussi le souci de cerner la personnalité et les œuvres d’un acteur militaire de premier plan, exerçant ses responsabilités à une période charnière de notre histoire récente. Chef d’état-major général de la défense nationale de 1949 à 1954, haut-commissaire en Indochine après les accords de Genève de juin 1954 à décembre 1955, chef d’état-major général des forces armées de février 1956 à février 1959, chef d’état-major général de la défense nationale à nouveau jusqu’en mars 1961, le général Ély aura servi neuf ans la IVe République et trois ans la Ve. Ainsi aura-t-il vécu la conclusion de la guerre d’Indochine, la presque totalité de celle d’Algérie, la gestation de l’arme nucléaire française, les frictions avec nos alliés et — là n’est pas le moins intéressant — les premiers pas du général de Gaulle en chef d’État. Lire la suite

  p. 184-185

Anne-Marie Le Gloannec : Entre Union et nations  ; Presses de Sciences Po, 1998 ; 295 pages - Pierre Morisot

Encore un ouvrage collectif auquel ont contribué dix auteurs, dont six étrangers. On connaît les avantages du genre, la variété des angles d’approche et des points de vue, et ses inconvénients, risque de répétition et manque d’homogénéité. Les seconds semblent ici l’emporter sur les premiers. Lire la suite

  p. 185-186

Roger Lesgards : Conquête spatiale et démocratie  ; Presses de Sciences Po, 1998 ; 124 pages - Pierre Morisot

Ce petit livre fait partie d’une collection intitulée « La bibliothèque du citoyen », dont on ne manquera pas de découvrir les louables objectifs dans l’avis liminaire et, pour ce qui concerne le sujet du jour, dans l’« avertissement ». Vulgarisation ? Oh ! le vilain mot ! Plus élégamment, un « moyen d’expression rapide et directe mis à la disposition de la communauté intellectuelle ». Lire la suite

  p. 186-188

Jean-Louis Scaringella : Les industries de défense en Europe  ; Économica, 1998 ; 269 pages - Michel Klen

Jean-Louis Scaringella, docteur en droit, diplômé de l’université de Harvard et de l’IHEDN, enseigne au Collège interarmées de défense à Paris. L’ouvrage qu’il nous propose analyse en détail les caractéristiques des industries d’armement des principaux pays de l’Union européenne. Le message de l’auteur est clair : l’Europe doit répondre impérativement à la stratégie offensive des États-Unis. Depuis 1996, les Américains ont en effet multiplié les rapprochements dans les domaines sensibles de l’armement et de l’espace : Northrop-Grumman a acquis la branche défense de Westinghouse, LockheedMartin a racheté les activités d’électronique militaire de Loral, Raytheon a repris le secteur aéronautique de Chrysler, Boeing s’est approprié le secteur militaire de Rockwell, etc. Ces grandes manœuvres entre conglomérats américains ont introduit une nouvelle donne sur les marchés. Boeing, premier constructeur d’avions civils de la planète est ainsi devenu le numéro trois mondial de l’espace et de la défense derrière les américains Lockheed-Martin et McDonnel Douglas, mais devant British Aerospace. Face à cette rationalisation, les industries européennes d’armement sont dispersées dans trois fois plus de centres de production que leurs homologues d’outre-Atlantique qui réalisent pourtant un chiffre d’affaires deux fois supérieur. Lire la suite

  p. 188-189

Charles Delamare : La civilisation en solde  ; autoédition, 1997 ; 247 pages - Michel Klen

Le phénomène de mondialisation, c’est-à-dire la généralisation du capitalisme, a bouleversé les ordres établis dans une fondation séculaire. Cette nouvelle donne nécessite une réflexion approfondie sur l’évolution des valeurs de notre civilisation. C’est le message que nous transmet Charles Delamare dans un pamphlet intéressant qui n’a pour but que d’éveiller l’attention des lecteurs sur le « saut intellectuel » à accomplir. Lire la suite

  p. 189-190

Peter Huchthausen, Igor Kourdine et Alan White : Le naufrage du K 219  ; (préface de Tom Clancy) Presses de la Cité, 1998 ; 356 pages - Jean-Paul Coquinot

Le K 219 est un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE), du type soviétique 667A Navaga (Yankee en code Otan), victime d’une explosion dans un tube lance-missiles, en plongée, au large des Bermudes, le 3 octobre 1986. La presse de l’époque a d’autant plus rendu compte de l'événement qu’il a été annoncé par les Soviétiques eux-mêmes. La photo du sous-marin, barres de plongée sur le kiosque tournées à la verticale, un grand trou à la hauteur du 3e missile, prise par un avion américain de patrouille maritime Orion P 3 a fait le tour du monde. L’équipage avait réussi à faire surface, mais n’avait pu maîtriser l’incendie et la voie d’eau consécutifs à l’explosion du propergol liquide d’un missile SS N 6 par contact avec l’eau de mer. Il n’y eut que quatre victimes, dont un matelot qui stoppa les deux réacteurs en descendant à la main les barres de contrôle pour éviter leur explosion. Les Russes disent que Sergueï Preminine est l’homme qui a sauvé l’Amérique en évitant un Tchernobyl marin. Lire la suite

  p. 190-191

Philippe Chapleau et François Misser : Mercenaires S.A.  ; Éditions Desclée de Brouwer, 1998 ; 221 pages - Claude Moniquet

C’est à l’association de deux journalistes spécialisés dans les questions africaines que l’on doit Mercenaires S.A., le livre le plus récent consacré aux soldats de fortune, et, probablement, l’un des plus sérieux. Journaliste à Ouest-France, Philippe Chapleau en fut également, huit années durant, correspondant en Afrique du Sud ; François Misser, lui, collabore de longue date à plusieurs publications s’intéressant de près au continent noir. On lui doit, entre autres, un récent et excellent essai sur Les gemnocraties. L’économie politique du diamant africain (Éditions Desclée de Brouwer, 1997). Lire la suite

  p. 191-192

Revue Défense Nationale - Décembre 1998 - n° 604

Revue Défense Nationale - Décembre 1998 - n° 604

Il n'y a pas d'éditorial pour ce numéro.

Revue Défense Nationale - Décembre 1998 - n° 604

La RDN vous invite dans cet espace à contribuer au « débat stratégique », vocation de la Revue. Cette contribution doit être constructive et doit viser à enrichir le débat abordé dans le dossier. C’est l’occasion d’apporter votre vision, complémentaire ou contradictoire. Vos réponses argumentées seront publiées sous votre nom après validation par la rédaction.

Aucune contribution n'a encore été apportée.